AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

All for One, One for All || Crew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 249

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-pur
Baguette: Noyer noir, 26,5cm, ventricule de dragon

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: All for One, One for All || Crew Mar 28 Aoû - 13:06
[HRP - Ce sujet est initialement prévu pour le Crew, mais il reste tout de même deux places dans le compartiment qui sont libres. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc vous joindre au voyage avec eux. Pensez tout de même à nous en parler avant, merci.]

Esther avait trépigné toute la nuit dans l'attente de pouvoir enfin regagner Poudlard. Depuis deux mois qu'elle était chez elle, elle n'en pouvait plus, et avait réellement hâte de pouvoir regagner l'école de sorcellerie où elle pourrait reprendre ses activités habituelles. Il faut dire qu'avoir goûté à la liberté au cours de son séjour chez son cousin l'avait encore plus motivée à retourner là-bas. Elle s'y sentait ben, dans cette école, libre de ses faits et gestes. Enfin, dans une certaine mesure. D'ailleurs, c'était probablement pour ça que les professeurs faisaient plus souvent face à une élève facile qu'à une adolescente en crise quand ils avaient la Gryffondor dans leur classe. Après, en dehors de ça, elle n'échappait pas vraiment aux règles habituelles, à savoir celles qui voulaient que tout jeune adolescent fasse des conneries dans sa jeunesse. Et de fait, elle mettait beaucoup d'énergie à appliquer celle-ci.

Le matin du départ, elle était donc prête particulièrement tôt, et pleine d'impatience, elle avait tenté de rester aussi calme que possible, comme ses parents l'exigeaient d'elle, et de ne pas les forcer à partir au moins une heure en avance. Pour l'occasion, Armand était également là, et les accompagnerait jusqu'à la gare, où ils iraient en transplanage d'escorte, pour ne pas avoir à partir trop en avance. Ils y seraient à peine dix minutes avant le départ, laissant à peine le temps aux deux jumelles de retrouver leurs amis et de grimper dans le train. Ou de grimper dans le train et de retrouver leurs amis, au choix. Tout cela se fit de façon assez silencieuse dans l'ensemble. Armand, tout comme son père, n'était pas un grand bavard, et Daphné se contentait de vérifier que ses filles n'avaient rien oubliés, leur demandant toutes les cinq minutes si elles avaient bien penser à prendre des plumes, ou encore assez de robes de sorcières, ou les ouvrages pour les cours. Et chaque fois, Esther répondait, exaspérait, que oui, elle y avait bien pensé. Et lorsque finalement la Gryffondor pensait avoir la paix, une nouvelle interrogation fusait. Et sincèrement, heureusement qu'Alissa était là, sinon la jeune femme se serait bien vite énervée et une nouvelle dispute aurait éclaté au sein de la famille Nott. Mais il suffisait d'un regard de la part de sa jumelle pour qu'elle prenne sur elle et se contente d'une réponse nette, sur un ton un peu insolent, sous le regard réprobateur de son père. Mais ça ne l'empêchait pas de récidiver.

Finalement vint le moment du départ, et Esther s'accrocha au bras de son père pour arriver sur le quai neuf trois-quart. Ah, enfin la liberté à porté de main ! La rouge et or était déjà toute prête à filer loin de ses parents, ses bagages en main, Fenrir grondant du fond de sa chatière contre la foule, ces impertinents humains inférieur, mais elle fut bien vite rattrapée par une main posée sur son épaule et quelques conseils de bonne conduite. Elle lâcha un grognement qui valu une réprimande, et pu finalement partir, cherchant du regard les membres du Crew. Pour se faire, elle se sépara de sa sœur, après un regard et un sourire qui voulait dire plus que quiconque n'aurait su deviner. Notamment un « On se retrouve à Poudlard ». Une fois fait, elle chercha encore, jusqu'à entendre le sifflet caractéristique qui indiquait qu'il était temps pour elle de quitter le quai, montant dans le premier wagon qui passait, un des premiers. Bon. Elle allait devoir se faire tout le train pour trouver ses amis. Génial. Ca allait lui prendre un temps fou. Elle avançait dès lors tant bien que mal à travers le train, s'arrêtant dans quelques compartiment pour saluer des élèves. Il lui fallu un temps fou pour atteindre le train. Enfin... Bien une bonne vingtaine de minutes. Ouvrant machinalement les portes, elle continua jusqu'à ce qu'elle tombe sur ça. Ca...

Elle eut un blanc, regardant la scène qui se déroulait devant elle. Par Merlin... Ca, c'était indescriptible. Ca, c'était immonde. Ca c'était... Aaaaaaah, mais noooooooon ! Ah putain, c'était dégueulasse !

- Aaaaaaah !

Ton de dégoût, et geste de recul. Elle referma alors immédiatement la porte, et la vérouilla. Ah putain ! Aaaah ! Mais aaaaaah ! Sa rétine avait brûlé, elle devait être aveugle maintenant, après avoir vu ça. Mais y'avait des hôtel pour ça quoi ! Et c'était pas dans un train que ça se faisait. Pis y'avait des poils partout. Mais aaaaah ! Elle allait être choquée à vie, la pauvre petite.

Elle reprit finalement sa marche, le choc un peu passé, mais silencieuse, se contentant de saluer quelques personnes avant d'arriver – enfin – au bon compartiment. Elle ouvrit la porte coulissante et y trouva Ty, en compagnie d'Ann. Ah, enfin des gens qui pourraient lui faire oublier ce qu'elle avait vu par leurs esprits fulgurants.

- Salut les gars.

Ouh, voix un peu faible, air un peu perdu... Elle se reprend en voyant les mines de ses amis et fait apparaître un sourire sur son visage. Ah, voilà qui est mieux. Bien mieux. Elle monte ses bagages dans les filets, et s'installe tranquillement après que ses amis l'aient salués comme il se doit, la narratrice laissant la joie à ces derniers de l'exprimer eux-même. Et mon petit doigt me dit que ça sera dans la joie, la bonne humeur et les chutes sur les fesses suite à un sautage au cou en règle. Il faut dire qu'elle n'avait plus revu Ty depuis qu'elle lui avait offert son balai. Et entre-temps, peut-être avait-il eu l'occasion de le tester...

________________________



« Les enfants commencent par aimer leurs parents ;
devenus grands, ils les jugent ;
quelquefois, ils leur pardonnent. »

Spoiler:
 

avatar

Messages : 47

Rappeltou
Statut de Sang : Né Moldu
Baguette: Cornouiller et Ventricule de coeur de Dragon , 28.5cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: All for One, One for All || Crew Ven 5 Oct - 18:17
« Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!! Mamaaaaaaaaaaaaan ! »

« Quoi ?! »

« Où t’as mis mon balai ?! J’t’avais dit d’pas y toucher ! Tu sais bien qu’c’est un cadeau, en plus ça marche pas pour nettoyer la maison ! Et en plus, c’pas avec un balai qu’elle s’ra plus propre ! Elle peut pas êt’ plus propre ! »

« Je l’ai pas vu, demande à ton frère ! »

« Lequel ?! »

« Celui que tu veux ! »

Silence. Réflexion. Ah ouais, j'savais, enfin j'avais une idée.

« Tyleeeeeeeeeeeer !! T’as touché à mon balai ?! »

Pas d’réponse. Bon. Et c’était pas moi qui y avait touché, alors j’pouvais pas l’avoir pommé. Donc quelqu’un m’avait chouravé mon balai, et ça m’soulait. J’en avais b’soin moi, j’pouvais pas partir sans ! En plus c’était mon cadeau d’après mes exams d’la part d’Esther, alors il était grave important ! Ça prouvait que j’m’étais pas foiré ni rien. Enfin pas partout. J’avais eu presqu’que des « acceptables », c’était déjà grave bien.

« Mamaaaaaaaaaaaaaaaan !!! »

« Tu es grand, trouve-le tout seul ! »

« Mais j’y arrive paaaaaaaaaaaaaaaaas !! »

« Alors continue de chercher ! Et arrête de couiner, on dirait ton petit frère ! »

Même pas vrai. Timothy il était plus bruyant qu’moi déjà. En plus il était pire. Normal, vu son âge. Alors elle pouvait pas dire qu’on aurait dit Timmy. Pa’c’que c’était pas possible. J’entendais vagu’ment ma mère se d’mander c’qu’elle avait fait pour avoir des gamins pareils, mais j’faisais plus gaffe, fallait que j’trouve mon balai.

Bon, au final, j’avais mis la main d’ssus, après avoir menacé tout ceux qu’étaient dans la maison d'tout plein d’trucs. Il était réapparu. J’crois que j’saurai jamais où il était passé. Enfin, tant qu'j’l’avais, c’était pas grave. J’crois qu’Théa elle en avait marre d’m’entendre gueuler partout et tout l’temps, et qu’du coup elle l’avait trouvé. J’pensais pas qu’elle se boug’rait l’cul pour m’filer un coup d’main, tiens. J’étais cool, j’lui avais même dit merci. Comme quoi j’peux être gentil avec elle, comme ma mère veut que j’sois. Enfin, c’était surement plus pour elle qu’pour moi qu’elle l’avait fait, mais même. On était enfin partis pour la gare, pa’c’que sinon on allait louper not’ train -ah ben ouais, mais moi j’partais pas sans savoir où était mon balai, y avait pas moyen-, et l’autr’ arrêtait pas d’râler. Et après c’moi qui suis désagréable, tiens. Bon, ça m’empêchait pas d’la coller quand y avait plein d’gens autour de nous, mais c’était pas par envie que j’restais à côté d’elle. Elle m'servait d'point d'repère. Comme les parasols quand on va à la plage. Enfin, les rares fois où ça arrive... Ben voilà, pareil. En plus, là c’était l’bordel dans ma tête, j’avais genre envie d’vomir tellement y avait d’stress et d’excitation dans c’te gare. Enfin j’le f’sais pas hein. Mais j’avais envie quoi.

Quand j’montai dans l’train et que j’me calai, y avait qu’la moitié du Crew qu’était dans l’compartiment, à savoir Ann et moi. Ben ouais, j’pouvais pas aller m’poser tout seul, et j’allais pas v’nir avec Théa… Pis j’avais réussi à trouver Ann, et c’était cool. Mais ça f’sait pas lourd. J’savais pas exactement où étaient les autr’, mais bon, y z’allaient bien finir par nous r’trouver hein, c’pas non plus comme si on jouait à cache-cache dans les wagons. On était trop vieux pour ça maint’nant.

Y avait eu un peu d’temps qu’était passé avant qu’Esther elle s’pointe, l’air pas franch’ment en grand’forme. ‘Fin, pendant un moment seul’ment, pa’c’qu’après elle souriait comme d’hab. Direct j’me l’vais pour l’accueillir comme il se d’vait : C’était un truc entre l’tacle et l’étreinte, et on avait manqué de s’casser la gueule. Mais quand même, fallait que j’lui dise à quel point elle gérait.


« Eh ! Eh ! Mon balai il pète des poutres ! Enfin j’sais pas, ça j’ai pas essayé… J’crois que ça s’rait risqué… Mais il tue trop ! Il est genre… Trop fou ! Il est trop grave bien ! »

Ouais, bon, l’ « merci » était sous-entendu hein. Elle m’connaissait d’puis l’temps. Pis j'lui avais déjà dit au moins quarent'deux fois. En attendant, j’me défonçais les joues à sourire comme un barj’, tellement j’étais content. La joie, franch’ment. Comment j’avais pu t’nir tout l’été sans voir mon Crew ? C’était chaud, sérieux…

________________________


avatar

Messages : 6

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlée
Baguette: Bois de Sycomore, vingt-neuf centimètres, ventricule de cœur de dragon.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: All for One, One for All || Crew Mar 16 Oct - 19:11
« Kieran, tu m’aides à… Hey ! »

Avec une moue contrariée, Ann réalisa que seule sa valise avait entendu les paroles adressées à son frère. Elle chercha des yeux la tignasse rousse de Kieran mais sans succès, une foule de sorciers ayant envahi les quais. Tant pis, l’adolescente se débrouillerai pour transporter sa valise jusqu’à son compartiment. Peut-être que si elle trouvait Ty ou Duncan… Mais non, encore une fois, Ann ne parvint pas à les distinguer. Un comble tout de même ! On ne pouvait pas dire que le Crew était du genre discret…

« Jamais là quand il faut… J’te jure, ils vont m’entendre ! » Marmonna-t-elle.

Notre chieuse nationale s’apprêtait donc à partir à la recherche de ses amis lorsqu’une main sur son épaule l’arrêta. Avec un sursaut, l’adolescente se retourna pour tomber nez à nez avec son père et la Truie qui semblaient attendre un au revoir en bonne et due forme. Ann les avait complètement oubliés avec ses petites contrariétés de début d’année. A moins que ce soit l’inverse… Après tout, ils avaient disparu en même temps que Kieran et avaient laissé la plus jeune des Tempel derrière eux. Sympa la famille.

« Au revoir, peut-être ? » suggéra Angela.
« Ah, ça y est, tu te tires ? Ca c’est une année qui comm… »
« Ann ! »

Un sourire angélique se peignit sur le visage de l’adolescente devant l’air contrarié de son père et de sa belle-mère. Elle était sûre que Liam aurait été fier de sa répartie. S’il avait été là pour en remettre une couche… C’est qu’il finirait presque par lui manquer, cet imbécile ! Presque.

« On peut bien rêver. Bon, au revoir, bonne année, tout ça, à la prochaine papa ! »

Avec un regard méprisant pour Angela, Ann plaqua un baiser sur la joue de son père et disparut rapidement dans la foule avant qu’aucun autre reproche ne lui soit fait. Pas qu’elle ne tenait pas à se disputer avec sa belle-mère, mais elle était à peu près certaine d’avoir aperçu la tignasse de Ty près d’un wagon. Il était temps pour le Crew de se retrouver !

Ann ne s’était pas trompée en croyant reconnaître son camarade et elle le rejoint donc avec un grand sourire. Les retrouvailles de début d’année étaient toujours joyeuses pour eux. Pour les autres, c’était plus synonyme d’ennui dès que le petit groupe de Gryffondor était dans les parages. Et dire que cette année il y aurait encore plein de premières années qui ne les connaitraient pas ! Le pied ! En tout cas, après des retrouvailles plus ou moins mouvementées, les deux adolescents entreprirent de trouver un compartiment en attendant que les autres les rejoignent, ce qui devrait arriver sous peu, en toute logique.

En effet, Esther ne tarda pas à arriver à son tour dans le wagon. Elle salua ses amis avec un manque d’entrain certain d’après Ann qui fronça les sourcils. Mais rapidement, un sourire collectif remplaça la mine perdue d’Esther et le compartiment fut rapidement rempli d’enthousiasme alors que Ty se levait pour parler de son balai. Ann ne laissa pas à Esther le temps de répondre qu’elle prenait à son tour la parole.

« Les gars ? Y’a pas de gars ici ! » Elle adressa un large sourire moqueur à Ty et reprit : « mais salut quand même ! T’as vu Dun’ dans le coin ? Ou il est parti se planquer dans un autre wagon pour s’amuser tout seul ? »

________________________


avatar

Messages : 249

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-pur
Baguette: Noyer noir, 26,5cm, ventricule de dragon

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: All for One, One for All || Crew Mer 17 Oct - 20:27
Après avoir vu cette chose choquante, elle était heureuse de se retrouver en terrain connu, il fallait bien l'avouer. La pauvre... Elle ne s'en remettrait jamais. Pas même avec la meilleure volonté du monde. Bon. Peut-être que si. Peut-être que dans deux semaines, elle irait mieux, mais en attendant, elle aurait du mal tout de même. P'tain, Mistaken exagérait carrément de faire ça dans un train. C'était immonde, dégueulasse. Aaaaah, la garce, la troll unijambiste, la fille de harpie ! Ah ! Ceci étant, maintenant qu'elle se trouvait avec ses amis, elle pourrait aller mieux et oublier cette affreuse, cette immonde chose qu'elle avait vu. Vite de préférence.
Et évidemment, ça ne tarda pas. A peine rentrée et ses affaires déposée, le poids de Ty le terrible s’abattit sur elle, dans une étreinte forte, qui aurait pu étouffer quiconque n'y était pas habitué. C'était de ces vrais câlins, de ceux qui te prenait au tripe en même temps qu'il te les écrabouillait. A mon avis, c'était surtout ça qui donnait cette impression, mais bref. La jeune femme rendit son étreinte à son ami, serrant aussi fort qu'elle pouvait. Et de la force dans les bras, elle en avait. La joie de faire du tir à l'arc à haut niveau. Bon, elle ressemblait pas à Hercule non plus, mais il fallait pas la chercher, parce qu'en cas de bagarre, se prendre une droite de sa part aurait de quoi bien vous décoller la mâchoire. Mais quelle violente je fais là. Elle fit un grand sourires aux remerciements de son ami, qui se décida finalement à la libérer, après qu'ils aient manqué de finir sur le cul, à cause du recul dû à l'énergie de Ty.

Mais à peine en avait-elle fini avec lui qu'Ann renchérit, se moquant ouvertement de Ty en annonçant qu'il n'y avait point de mâle dans ce compartiment, provoquant le rire d'Esther. Bon sang, qu'il était bon de se retrouver avec tout le monde ! Enfin des conversations intéressantes. Oh, pas que les conversations avec sa jumelle ne le furent pas, ou encore celles avec Samara, mais ce n'était pas pareil. Là c'était du délire pur et dur, des piques, des conneries, et de la bonne humeur en barre. C'était terriblement différent de ce qu'il se passait chez elle, en d'autres termes, où elle devait constamment réfléchir à ce qu'elle faisait, ce qu'elle disait et ce genre de truc, la tendant encore plus qu'un arc. Donc ça faisait du bien de se retrouver dans cette ambiance, elle avait même presque l'impression d'être chez les Bisounours, pour le coup. Enfin, si elle savait ce que c'était.
Bon, il manquait Duncan, mais ça... D'ailleurs, Ann amena le sujet sur le tapis. En voilà une très bonne question. Elle ignorait où il pouvait bien se trouver. Il avait dû rentrer de l'autre côté du train et s'arrêter saluer des gens. Et le connaissant, il avait dû sympathiser aussi avec tout ce qui passait, notamment les nouvelles têtes de première année. Là où Duncan aimait bien faire ami-ami avec eux, pour sa part, Ann préférait les martyriser. Enfin, chacun son choix, hein. Ca permettait au Crew de garder un certain équilibre de réputation, comme ça. Ann la Terrible et Duncan le Juste.

« Ah pardon mesdames, j'avais oublié ce détail ! Ceci étant dit je ne sais pas, je n'ai pas croisé Duncan encore. Il ne devrait plus tarder, je suppose, mais le connaissant, il a dû s'arrêter un peu partout. Il connaît trop de monde, c'est dingue, je sais pas comment il fait. » Dit celle qui elle-même connaît plus de la moitié du château et doit parfois s'arrêter tous les cinq mètres pour rejoindre une salle de cours. Parce que oui, Esther aussi avait sa petite réputation qu'elle entretenait, fallait pas pousser. D'ailleurs, si elle croisait Siobhan, il faudrait qu'elle songe à lui dire qu'elles n'étaient plus ensemble, tout ça. Des broutilles quoi. De toute façon, elles n'étaient pas en relation exclusive jusqu'à présent, donc à la limite, peu importe. Mais bref, elle divaguait, elle divaguait, mais elle avait à faire là. Oh !

« Et sinon à part ça, vos vacances, ça a été ? Du neuf, des trucs, des idées pour l'année à venir ? Vous auriez pas des chocogrenouille ? J'en ai pas vu de tout l'été. » Et oui, les Nott n'étaient pas fan de ces bestioles qui sautaient partout, surtout depuis qu'Esther, dans une de ces nombreuses lubies de l'enfance, ne décide qu'elles avaient le droit de vivre à l'air libre et ne s'amuse donc à libérer toutes celles du manoir. Une vraie chasse avait alors été engagé par la pauvre Daphné. « Raaah, vous m'aviez manqué les filles ! » Sourire taquin au pauvre Ty.

________________________



« Les enfants commencent par aimer leurs parents ;
devenus grands, ils les jugent ;
quelquefois, ils leur pardonnent. »

Spoiler:
 




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: All for One, One for All || Crew

All for One, One for All || Crew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Monde Sorcier :: Londres :: Gare de King's Cross-