AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mar 25 Sep - 18:15
Fergus avait eu mal au coeur de laisser Alby seule dans la cabane. Il avait dû fermer la porte à clefs pour s'assura que la convalescente se tienne un minimum tranquille. Officiellement, elle ne devait pas quitter sa couchette de fortune, mais il y a toujours une grosse différence entre la théorie et la pratique, surtout avec une chienne de plus de soixante kilos. Mais bon, Fergus savait se montrer ferme quand il le fallait et intransigeant aussi, même si Alby commençait à casser quelques oreilles en hurlant à la mort quand il l'abandonnait ainsi.
Elle finissait toujours pas se fatiguer toutefois et elle se montrait mauvaise avec lui. C'est qu'elle est particulièrement rancunière... Bah, il se ferait sérieusement pincer le soir en rentrant. Hélios, lui aussi, lui en voudrait de lui avait interdit de la suivre, mais il fallait bien que le jeune professeur puisse se rendre à la bibliothèque de temps à autre...
Il se souvenait que ladite bibliothèque se trouvait au quatrième étage. Fergus prit donc les escaliers et se trouva un peu idiot quand ceux-ci se mirent à bouger. Il ne put qu'attendre qu'ils s'immobilisent et poursuivre avec le plus de dignité possible. Quelques élèves et tableaux furent témoins de son air perdu lorsque tout se mit à bouger, ils assistèrent également à son raclement de gorge pour se reprendre.
En plusieurs acoups, il finit donc par arriver au quatrième étage. D'un pas rapide, il disparut à la vue de tous pour s'engouffrer dans le couloir. Fergus n'était venu qu'une fois dans cette partie du château et cela commençait à dater un peu. Entre temps il avait découvert bien d'autres endroits et son esprit finissait par les confondre un peu tous.
Pourtant, il était sûr de lui quand il saisit la poignée de la porte en bois et l'ouvrit d'un trait. Il fut tout aussi interdit quand il découvrit un bureau en lieu et place de la grande bibliothèque et un jeune homme à la place de la bibliothécaire. Bon sang, les lieux aussi changeaient de place dans ce fouttu château ? Encore heureux que sa cabane et la forêts se tenaient bien tranquilles sans quoi il aurait déjà repris ses clics et ses clacs. Mais qui avait pu s'amuser à jeter des sortilèges d'échange de pièces ? Où était l'intérêt ?
Du coup, il se trouvait tout bête devant son collègue professeur de... Zut, il avait oublié ! Le nom avec évidemment, sinon c'était pas amusant, hein ? C'est pourquoi Fergus adopta une technique dérobée, pour ne pas avoir à avouer son oubli. C'était un peu trop impoli quand même...

_ Euh... Pardonnez-moi, j'étais sûr qu'il sagissait de la bibliothèque.

C'était un peu idiot présenté comme cela mais réaliste au moins. D'ailleurs, Fergus ne savait pas vraiment quoi faire. Devait-il simplement repartir ou engager la conversation ? S'imposer ou partir comme un voleur ? Comment font les gens sociables ?

________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Jeu 27 Sep - 20:31
Voilà, la rentrée était passée. Depuis une semaine, déjà. Un peu plus, même. Les choses avaient repris leurs places, les élèves rentrant dans leurs dortoirs et retournant en cours, et les professeurs regagnant leurs appartements de fonction et leurs bureaux pour enseigner aux petites têtes blondes. Bref, tout rentrait dans l'ordre. Ainsi, Matthew avait pu tranquillement retourner à ses activités de professeurs et traumatiser à nouveau les pauvres élèves, en leur apprenant de nouvelles choses, et en accueillant les joyeux drilles de la maison qu'il avait à géré.
En un mot comme en cent, et il a déjà été dit, la rentrée.
Et si celle-ci avait été ponctuée par l'intervention plutôt inattendu d'un éminent membre du gouvernement, ça n'avait pas empêché le jeune homme d'en profité. Il avait ainsi pu faire la connaissance d'un de leur nouveau membre du corps enseignant au cours de banquet, sans plus se soucier que ça des implications d'une intervention comme celle de Ministre. Pour sa part, s'il ne voyait pas en le mouvement d'ouverture quelque chose de salutaire, il comprenait plus ou moins leur désir de s'ouvrir au monde moldu. Pour avoir une sœur cracmol, il saisissait sans trop de mal leur motivation. Même s'il la jugeait peu sage. Mais après tout il n'était jamais qu'un enseignant à Poudlard, aussi s'efforçait-il de tenir à l'écart de lui et de ses élèves cette politique, qui n'avait rien à faire dans le cycle vertueux de l'apprentissage et de la connaissance. Il valait cent fois mieux qu'il s'occupe de ses diverses plantes et de son cher caméléon, Mr. Bob. Ah, cette bonne vieille bête en avait vu de belles avec lui. Et d'ailleurs, il avait atteint un âge fort avancé pour un caméléon, mais il ne semblait guère s'en soucier plus que ça.

Mais ne serais-je pas en train de m'égarer (garer un train, quelle drôle d'idée !), comme souvent ? Si, si, bien sûr. C'est là tout l'avantage du RP d'ailleurs. Le narrateur peut parfaitement s’épancher sur des choses sans intérêt, avec pour unique but d'ennuyer son lecteur et de persécuter son partenaire de jeu, qui n'aura pas le choix de lire tout ça, des fois qu'une information capitale se cache dans les méandres tordus de l'esprit malade qui écrit toutes ces inepties. Oui, tu peux me haïr, chère partenaire ! Bref.

Matthew était donc retourné à sa petite routine, et avait, les premiers cours passés, décidé de demander à ses élèves de cinquième année de lui rendre un devoir sur la transformation d'un objet inanimé en quelque chose de « vivant ». Il avait attaqué l'année avec quelques révisions des bases théoriques, mais il voulait aussi commencé à aborder rapidement de nouvelles choses. Surtout avec eux qui auraient à passer leurs BUSEs sous peu. Pour ses septièmes années, il concoctait également quelques petites choses. Il essayait de toujours s'arranger pour que les élèves ne puissent pas se communiquer leurs cours, d'une année sur l'autre. Ainsi, il conservait l'effet de surprise, ce qu'il appréciait plutôt bien. Il avait donc bien des choses à faire en cette belle soirée, comme poursuivre quelques recherches pour peaufiner certains cours qu'il donnerait durant l'année. Et d'ailleurs il était fortement occupé à ça lorsqu'un événement inattendu survint. Comme toujours, il avait laissé la porte de son bureau ouverte, au cas où un élève voudrait venir le voir pour se confier à lui, ou lui demander de l'aide. Comme tout professeur et directeur de maison se devait de le faire. Question de responsabilité. Mais non, ce n'était pas un pauvre petit complètement perdu. C'était un pauvre grand totalement perdu. L'air surpris des deux professeurs se firent échos. Quoique... air surpris pour Fergus n'était pas franchement le terme, vu qu'aucune expression ne vint prendre place sur son visage. Mais il est plus représentatif d'imaginer les deux ainsi surpris. Tout de même, Matthew se reprit rapidement, offrant un sourire à l'arrivant, qui chercha immédiatement à se justifier. Ah, il s'était perdu. Pas étonnant. Ca arrivait souvent, mais en général, c'était plutôt des premières années, et non des enseignants qui se perdaient. Mais peu importe.

« Il n'y a pas de mal, ça peut arriver à tout le monde. » Il se leva de son fauteuil et s'approcha de Fergus. « Vous avez peut-être besoin d'aide... Fergus, c'est ça ? Pardonnez-moi si je me trompe, je n'ai pas exactement la mémoire des noms. Même si nous nous sommes parlé pendant le banquet. » Pauvre Fergus... Le voilà face à un des professeurs les plus bavards de tout Poudlard. Et ce n'est pas peu dire. On peut ajouter à ça qu'il est probablement un des plus étranges aussi. Rappelons qu'il fait pousser des champignons en pot. Et d'ailleurs, on peut en voir sur le bord de la fenêtre de son bureau, ou sur une étagère, servant à caler des livres.

« Peut-être avez-vous besoin que je vous aide à vous y retrouver ? Je peux vous montrer où est la bibliothèque. Si vous voulez, nous pouvons aussi prendre un petit thé avant. J'en ai toujours de près, voyez-vous. » Allez, entre petit Fergus, laisse-toi piéger par l'air badin du jeune homme dont on se méfie si peu et qui semble si ouvert, si avenant. Fais-moi confiance, comme dirait un certain serpent.

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »

avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Sam 29 Sep - 20:55
Fergus se sentait un peu idiot. Non, beaucoup idiot. Il semblait incapable de se repérer dans ce fichu château ! Heureusement qu'il cherchait une pièce qu'il avait déjà visité et tenté de repérer... Sinon, Merlin seul sait où il aurait atterri !
Il se trouvait donc dans le bureau d'un de ses collègues. Le jeune homme était toutefois avenant, bien que surpris. Fergus aurait pu comprendre qu'il n'apprécie guère cette entrée cavalière voire même qu'il doute de ses excuses, pourtant plates. Il n'y avait pas de quoi être parano pourtant. A Poudlard, une certain harmonie semblait règner et le corps enseignant et autres personnels du château semblait enclin à se serrer les coudes. Et puis, cela peut arriver, non ?
Ce fut d'ailleurs la première réponse du jeune homme à Fergus. Agrémentée rapidement par plusieurs interrogations et un semblant d'excuse. Fergus prit donc soin de parler à son tour tout en restant planté sur le seuil de la porte. Il ne voulait pas s'imposer et après tout il n'était pas venu faire la causette à la base. Mais bon, pourquoi pas.

_ En effet, oui. Fergus McMillan, professeur de soins aux créatures magiques. Ce n'est rien, j'ai moi-même une mauvaise mémoire des noms.

Aveu déguisé pour l'inciter à se présenter lui aussi. Histoire de savoir avec qui il parle, c'est toujours utile.
Son collègue avait plus que l'air amical puisqu'il lui proposa de rester boire le thé. Quoi de plus normal après tout ? C'est encore le meilleur moyen de faire connaissance. Fergus hésita une demie-seconde avant d'accepter. Après tout, il avait du temps devant lui et les livres de la bibliothèques n'allaient pas disparaître en une demie-heure. Du coup, il entra et referma la porte derrière lui tout en répondant poliment.

_ Avec plaisir. Merci

Il avança jusqu'au bureau et y prit place sur un geste d'invitation de son interlocuteur. Ensuite, il resta silencieux. Non pas qu'il ne souhaitait pas discuter mais simplement qu'il a toujours du mal à communiquer, surtout quand il ne connaît pas les personnes. Et puis, par quoi commencer ? Que dire ? Il n'avait plus l'habitude des mondanités ainsi. Il fallait qu'il réapprenne.

________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Jeu 11 Oct - 19:26
Matthew n'était pas vraiment homme à douter. Pas sans bonne raison. C'était sans doute son côté Poufsouffle qui voulait ça, mais en tout cas il accordait sa confiance et ne la retirait pas sans une bonne raison. Et il fallait quand même faire un sacré truc pour la perdre, dans la mesure où il n'était pas rancunier, ni ne perdait particulièrement confiance si on lui mentait. Non, au final il avait une certaine foi en les gens, presque enfantine. Il n'avait jamais bien compris l'intérêt du mensonge, il faut dire. L'homme se représenta alors que Matthew l'incitait ensuite à entrait dans son antre. L'homme accepta son invitation de boire un thé rapidement, puisqu'il était là maintenant. De ce que le directeur des jaunes et noirs en savait, il avait face à lui un homme peu loquace, et lui avoir tiré ces quelques mots semblait relever déjà de l'exploit, de ce qu'il avait compris de son fonctionnement. Il l'invita d'un geste à prendre place, et alors qu'il se dirigeait vers la fine armoire qui se trouvait en retrait de son bureau, il tourna rapidement la tête vers Fergus pour prendre la parole, avant de continuer après avoir ouvert la porte, la tête dans l'armoire cette fois.

« Hé bien, étant donné que nous possédons tous les deux une mémoire des gens plutôt défaillantes, je vais également me représenter, au cas où. » Lui, avoir capté la manœuvre du grand brun ? Non, pas du tout voyons, se sont là des idées. Totalement des idées. Ce n'était pas du tout le genre du professeur allons... Il sortit la tête de son placard, ainsi qu'un plateau où étaient disposées deux tasses blanches, visiblement en porcelaine, assorties de motifs floraux particulièrement virils, ainsi qu'une théière. En fait, le service qu'il venait de sortir faisait beaucoup penser à celui de la Belle et la Bête quelque part. Dans les couleurs surtout. Bref. Il apporta le plateau jusqu'au bureau. « Je m'appelle Matthew Scott, professeur de métamorphose et directeur des Poufsouffle. » D'un coup de baguette, il fit apparaître le thé dans la théière, fumant. Un petit sortilège de transposition faisait toujours son affaire.

« De fait, comme vous vous en doutez, je suis là depuis quelques années déjà. Donc la prochaine fois que vous vous perdez, n'hésitez surtout pas à passer par ici, je me ferais une joie de voue indiquer le chemin à prendre pour vous rendre là où vous avez envie. » Et là il lui fit un clin d’œil. Bon... Servir le thé maintenant. Le pauvre Fergus devait commencer à se poser des questions sur où il avait atterri pour le coup. Surtout dans la mesure où s'il avait déjà eu l'occasion de parler avec Alexandre, ou encore Shaton, il avait dû trouver en eux des professeurs posés, des personnes vraiment adultes, là où Matthew avait pour sa part su garder son âme d'adolescent. Ou de troll, à vous de voir, mais dans tous les cas, il possédait un caractère bien différent, bien plus fantasque de premier abord que ses deux amis eux aussi directeur de maison. Et il devait bien trancher également par rapport au reste du corps enseignant. Matt' était un être unique en son genre, que voulez-vous ?

En tout cas il fit le service du thé tranquillement. Du thé importé directement du Sri Lanka - du thé noir Ceylan. Du thé pour les amis. Autant dire que dans le cas de Matthew – et c'était encore plus vrai à Poudlard – du thé pour tout le monde. Mais il restait particulièrement bon. Bref. « Tiens... Il manque le lait et le sucre. Honte à moi. Un instant... » De deux coup bref de baguette porté sur le bureau, il envoya une demande aux Elfes de Maison qui y répondirent immédiatement, faisant apparaître du lait et du sucre. Ah, voilà qui était mieux. Il se l'ajouta à lui-même, avant de le tendre à Fergus. Il savait que tout le monde ne faisait pas comme les sachenach, comme Alexandre s'amusait à les appeler, mais on ne sait jamais. La douceur du lait et du sucre dans le thé avaient leur petit charme. Encore debout, bien que penché, Matthew eu alors une idée grandiose. Son sourire déjà bien présent vint s'agrandir, comme celui d'un gosse, alors qu'il regardait Fergus.

« Oh, mais, si vous voulez, je pourrais même vous faire visiter le château maintenant. Ou du moins vous conduire aux lieux que vous jugez utile. Ca devrait pouvoir vous aider pour la suite. »

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »

avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mer 17 Oct - 13:41
L'homme avait l'esprit fin et réactif. Il avait d'instinct compris le sous-entendu poli de Fergus et avait donc pris soin de se représenter sans perdre patience. Fergus avait le double désavantage de mal retenir les prénoms ET d'être nouveau ici. Il avait retenu certains noms, quelques postes, mais tous les visages. Bon, de toute façon, il y avait peu de chances de confondre un prof avec un élève, mais quand même.

_ Directeur de maison, cela doit être une grande responsabilité...

N'allez pas croire que Fergus se renseignait parce qu'il était intéressé. Etre professeur d'une matière optionnelle et garde chasse lui suffisait amplement. Pas besoin de plus de responsabilités impliquant le relationnel avec les adolescents. Non pas que l'homme soit mal à l'aise quand il s'agit de responsabilités au contraire. Mais il les assumait que dans son domaine de compétences.
Comme s'il avait lu dans ses pensées, Matthew précisa qu'il était là depuis plusieurs années puis il précisa qu'il jouerait les guides sans aucun soucis. Fergus n'était pas certain de la façon dont il devait le prendre. En soit, cela sous-entendait qu'il allait continuer à se perdre et qu'il n'était donc pas capable de se repérer. Mais le ton et le sourire avenant du jeune homme démentait une quelconque moquerie.
C'est pourquoi, Fergus répondit.

_ Merci, mais je vais bien finir par prendrez mes marques. Ce château est immense, mais je suis quelqu'un de persévérant. Vous enseignez depuis combien d'années ici ?

Vint alors le temps du thé puis le commentaire sur l'absence de sucre et de lait. Fergus avait bien tenté de s'habituer au goût du thé sans sucre mais il le trouvait trop amer. Et puis, il n'avait pas un gramme de graisse aussi un peu de sucre ne lui ferait pas de mal. Quant au lait, là aussi c'était une habitude qu'il ne souhaitait pas perdre. Il se contentait de thé sans lait quand on ne lui en proposait pas mais s'il y en avait...

_ Excellent votre thé, vraiment. Du noir de Ceylan non ?

Fergus avait lancé cela comme ça, c'est pourquoi il se reprit aussitôt.

_ Je n'en sais rien après tout, je me contenterai de répéter qu'il est excellent.

Pourquoi cela le gênait-il ? Peut-être parce que ça lui donnait un côté un peu trop sophistiqué à son goût et qu'il n'assumait pas ce côté riche héritier. D'ailleurs, il ne comptait sur rien de l'héritage pour se réaliser. Il s'était éloigné de sa mère tout autant que du fantôme de son père et de leur argent. Il était revenu en Grande-Bretagne et s'était fait un nom seul, à la seule force de son travail. Cette promotion, il ne la devait qu'à son sérieux, pas à ses origines.
C'est probablement pour cela qu'il n'aimait pas trop afficher ses goûts, surtout quand ils sont si raffinés.
Quel homme complexe ce Fergus : capable de vivre dans les bois pendant des mois loin de tout confort moderne mais sachant apprécier les plaisirs raffinés. Sans vouloir l'afficher toutefois.
Il fut un peu surpris par la proposition du jeune homme. Il ne sut pas, en réalité, bien comment la prendre. Finalement, comme il appréciait la compagnie de son collègue et comme il s'était résolu à se faire des amis, il accepta.

_ Eh bien, ça pourra être utile je pense. J'ai déjà suivi un fantôme qui m'a montré le principal mais visiblement ça ne fut pas suffisant...

Il sourit légèrement ce qui relevait déjà de l'exploit.



________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mar 30 Oct - 17:18
Une grande responsabilité... Oui et non. Ca dépendait énormément de la maison qu'on dirigeait. Dans le cas de Matthew, il avait hérité d'une maison plutôt calme dans l'ensemble, et qui lui permettait de ne pas avoir à trop se soucier des éventuelles ennuis qu'ils pouvaient amener. Les Poufsouffle étaient, généralement, des élèves plutôt calme en cours, et peu enclins à faire de grosses bêtises en dehors. Quand il regardait la maison dont Shayan avait la charge, il se disait ainsi qu'il avait une réelle chance d'avoir sous sa coupe les jaunes et noirs. Le pauvre avait toujours à faire avec eux, les punissant régulièrement et en entendant parler encore plus souvent. Sans même parler du harcèlement qu'il subissait de certains élèves qui lui couraient après pour rejoindre leur « Crew ». Le pauvre homme devait en baver, réellement. Matthew avait donc définitivement plus de chance que son compère, qui devait bien le jalouser ainsi qu'Alexandre pour avoir des maisons posant su peu de problèmes. Quoiqu'il s'ennuierait, s'il ne les avait pas. Mais ça, il ne l'admettrait probablement pas avant un moment. Après, il était vrai qu'il fallait être à l'écoute de tous les élèves de sa maison, et les aider du mieux qu'il le pouvait, que ça soit en les guidant dans leur orientation professionnelle ou en les écoutant s'ils venaient se confier à vous. Ce n'était d'ailleurs pas toujours simple d'avoir à gérer ça, mais il faisait en tout cas du mieux qu'il le pouvait.

En tout cas, la remarque suivante, au sujet de son thé, lui fit relever un regard intéressé sur Fergus. Hum... Hé bien hé bien, voilà quelque chose auquel il ne s'attendait pas vraiment. L'homme venait de reconnaître au goût le type de thé qui lui avait été servi, comme ça. Et ça avait de quoi intriguer le jeune homme. Il savait que malgré une grande culture du thé en Angleterre, bien peu de gens étaient réellement en mesure de les reconnaître comme ça, simplement en goûtant. Mais surtout, il se rattrapa ensuite. Comme si ça avait été une honte de savoir ça et qu'il avait dit une bêtise. Mais si cela intrigua l'anglais, il préféra ne rien dire, se contentant de confirmer ce qui avait été affirmé par Fergus.

« En effet, c'est bien cela. Il est plaisant de voir que je ne suis pas le seul amateur de thé ici. » Il lui servit un sourire complice, trouvant les choses amusantes pour le coup. Voilà une facette pour le moins inattendue chez son interlocuteur qu'il ne manquait pas de noter dans un coin de sa tête. Contrairement à certaines personnes, il n'était pas en mesure d'associer le nom des MacMillan à la famille de sang-pur, et d'ailleurs, il s'en fichait fortement.

Il accepta finalement la proposition pour la visite. Bien. Parfait. Ca lui ferait passer le temps également. Oh, bien sûr il avait des occupations, beaucoup même, mais il n'avait rien contre une petite balade dans les couloirs, ça lui dégourdirait les jambes. Et puis comme ça, il pourrait en profiter pour demander à son collègue s'il n'y aurait pas des coins à champignon dans la Forêt Interdite. Il n'avait jamais pris le temps de vérifier, pas même lors de sa scolarité, se contentant du parc de l'école en général à l'époque. Oui, Matthew est timbré et il l'assume totalement. Mais on l'aime comme ça.

« Très bien. Finissons tranquillement ce thé et nous pourrons y aller alors. Il serait dommage de se hâter pour le boire. Quels endroits auraient vous à fréquenter régulièrement dans le château, alors ? » La question des sanitaires effleura rapidement l'esprit de Matthew. Il s'était souvent demandé si le garde-chasse avait des toilettes et une douche dans sa cabane, dans la mesure où elle se trouvait un peu perdu au fond du parc du château, à l'écart du reste. « J'ai cru comprendre que vous vouliez vous rendre à la bibliothèque ? Vous aviez une envie de lecture en particulier ? » L'ancien jaune et noir était curieux de connaître les goûts de son interlocuteur en matière de lecture. Ayant lui-même une certaine soif de connaissance, il avait mainte fois mis les pieds là-bas. Et il y avait des souvenirs inoubliables, notamment en rapport avec une otarie et une table sentant le poisson. Mais là encore c'était une autre histoire, qui n'avait sans doute pas réellement sa place dans ce rp. Il porta la tasse à ses lèvres en attendant sa réponse. Le liquide était pile à la bonne température pour être bu et dégager tous ses arômes sans être corrompu par la tiédeur de l'abandon.

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »

avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mer 31 Oct - 16:43
Fergus s'agaça sans le montrer d'avoir été trop émotionnel et surtout stupide en évoquant le thé, puis en se reprenant. Il préférait de loin qu'on le crois bougon et sans culture plutôt que trop raffiné. Ce n'était pas une marque de sérieux dans son travail.
Son collègue apprécia sa connaissance du thé et Fergus crut bon de tout de suite changer de sujet et d'axer la conversation sur quelque chose de moins tendancieux.

_ Je suis bien meilleur amateur de whisky. Si cela vous intéresse, je vous ferais une séance de dégustation... C'est autre chose que le thé, pour sûr !

Mais pourquoi s'emballait-il ainsi ? Il en devenait ridicule. Ah, c'est ce qui arrive quand on s'efforce de ne pas apparaître tel que l'on est et quand on se soucie beaucoup trop de ce que pensent les autres. Avec les créatures magiques, au moins, Fergus ne se posait pas de questions. Il agissait d'instinct, sans se soucier des conséquences et c'était reposant. Il n'y avait pas à s'inquiéter des conséquences. Les créatures vous voient tel que vous êtes et elles vous considèrent pour ce que vous êtes. Sans fioritures. Sans hypocrisie.
Avec les êtres humains, il faut toujours se préoccuper de quelque chose. De la simple politesse inhérente à la vie en société, en passant par l'hypocrisie plus poussée pour se faire apprécier, pour atteindre carrément le mensonge quand on y est contraint. Pour l'heure, Fergus se contenait de faire ce qu'il croyait nécessaire pour faire connaissance et pour bien s'entendre avec son collègue. Etre apprécié aussi. Maintenir son apparence de professeur en soin aux créatures magiques, le genre de personne plus à l'aise avec les animaux qu'avec les humains et pourquoi pas un peu bourru.
C'était plus simple comme ça. Moins risqué aussi.
Et cela semblait fonctionner d'ailleurs puisque la conversation se poursuivit joyeusement par une question sur les endroits à visiter.

_ Eh bien, pour le moment j'ai repéré la Grande salle - qui est difficile à manquer. Les cuisines, les salles de bains, quelques bureaux, dont le vôtre à présent, et les accès aux salles communes des élèves. Je pense donc qu'il me reste la bibliothèque mais je suis ouvert à toute suggestion.

Il n'y avait absolument rien d'équivoque dans ce qu'il venait de dire, je précise pour les lecteurs à l'esprit alambiqué...
Vint la question des lectures.

_ Je cherchais un précis d'Histoire des créatures magiques. Je prépare l'introduction de mon cours, je me suis dis qu'une approche chronologique serait pertinente.

Il comprit que ce n'était pas vraiment la réponse que son collègue attendait mais il ne voyait pas vraiment pourquoi il lui confierait les titres des romans qu'il lisait pour le moment. Ce n'était pas intéressant.


________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Jeu 20 Déc - 15:58
Du Whisky. Voilà qui ferait plaisir à un certain Ecossais que l'homme connaissait. Ce n'était pas toujours qu'on pouvait trouver des personnes capables d'apprécier cette boisson à sa juste valeur, et encore moins à Poudlard, où il n'y avait pas beaucoup d'adultes. Et puis bon, il faut bien avouer une chose, c'est qu'il était moins étonnant de voir Fergus apprécier un bon whisky qu'un bon thé. Ce qui étonnait toujours Matthew d'ailleurs, bien que celui-ci ne soit pas du genre à juger. Quoique... Plus qu'étonné, il été surpris, agréablement certes, mais surpris tout de même, et intrigué. Mais il n'irait pas fouiller dans la vie de son collègue pour savoir d'où tout cela lui venait. Après tout, ça n'était pas ses oignons. Néanmoins, notre professeur de Métamorphose ne releva pas la différence qu'il pouvait y avoir entre l'homme raffiné qui aimait le thé, et celui qui avait un penchant pour le whisky. Anyway, pour lui l'un n'excluait pas l'autre. Bien qu'il préférait laisser cette dernière boisson à Alexandre, généralement. Après tout, c'était lui le spécialiste.

« Avec plaisir, bien que je pense savoir qu'Alexandre serait plus à même d'en profiter. »

Le brun eut un sourire en coin alors que Fergus faisait remarqué qu'il aurait eu du mal à louper la grande salle, tout en portant son thé à ses lèvres. En effet, ce n'était pas ce qui passait inaperçu en général... Sans même parler du fait que depuis le début de l'année, il avait sans doute dû s'y rendre plus d'une fois pour y manger. Quoiqu'il ne semblait pas trop être du genre à s'attacher à un confort matériel en terme de nourriture, le garde-chasse. Ou du moins le supposait-il, parce qu'il vivait tout de même dans une cabane. Quoique, il fait remarqué qu'il a repéré les cuisines aussi. Peut-être pour pouvoir manger à l'écart, ou le faire quand il décalait ses horaires par rapport à ceux des autres, notamment en patrouillant... Matthew observe son collègue par dessus sa tasse, et bien qu'il ne change pas particulièrement de visage, Fergus aurait presque pu sentir un regard inquisiteur se poser sur lui. Regard bien dissimulé en soi. Surtout qu'au final, même si sa curiosité est piquée à vif, il n'a pas à plus se pencher (sans sous-entendu) que ça sur son collègue pour le moment.
Posant sa tasse de thé, il réfléchit un instant aux endroits qui pourraient intéresser le professeur qui lui faisait face. Dans l'ensemble, il avait pu repérer la plupart des endroits importants. La bibliothèque donc, évidemment, qui était un lieu d'une importance capitale pour tout professeur – bien que la plupart aient leurs propres sources pour leurs cours. Et sinon... La salle des professeurs et l'infirmerie. Il aurait sans doute besoin de cette dernière à plusieurs reprises, soit dit en passant. Bien que les Soins aux Créatures Magiques ne soient pas en eux-même dangereux, les créature qu'on soignait l'étaient un peu plus. Personne n'aimait être griffé par un hyppogriffe par exemple. Bien qu'il soit probable que Fergus ait un peu plus de présence d'esprit que Hagrid sur ce point, même si Matthew n'avait jamais connu ce dernier réellement.

« Hé bien je vous propose de commencer par aller chercher ce précis d'histoire. Je pense pouvoir vous aider à le trouver rapidement. Et puis je pense qu'un petit tour par la salle des professeurs ne pourrait pas faire de mal. »

Il réfléchit un instant. Un précis d'histoire hein... Donc le premier cours serait principalement théorique. Intéressant. Il était curieux de savoir ce que les élèves étudieraient au cours de l'année. Peut-être y aurait-il des créatures qu'il n'avait jamais vu. Bah, tant qu'à faire, autant demander ça au passage.

« Je serais curieux de connaître ce que vous prévoyez d'enseigner aux élèves cette année. Serait-il possible de voir un peu ? Ca m'intéresse beaucoup. »

Il achève son thé, et il se lève une fois que Fergus en a terminé aussi. Matthew aimait bien les animaux généralement, et ceux-ci le lui rendaient ben. Il était rare qu'il ait des problèmes avec eux. Il faut dire que l'homme était plus proche de la nature qu'on pourrait le croire, surtout au premier abord. Il avait dû passer un nombre incalculable de temps en pleine nature, au milieu de nul part, sans rien d'autre que quelques affaires pour sa survie. Et il serait très curieux de savoir ce qui avait pu pousser Fergus à devenir lui-même garde-chasse. Car il devait avoir une certaine connaissance des animaux pour ça tout de même. Et pas une petite.
Voilà qui promettait d'être intéressant.


[HJ → Si tu veux dire que Matthew commence la visite, tu peux =)]

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »

avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Dim 23 Déc - 15:25
Fergus ne répondit pas à l'invitation du jeune homme en réponse à la sienne et impliquant Alexander. Non pas qu'il n'apprécia pas ce dernier ; à dire vrai il le connaissait peu. Il se doutait néanmoins qu'en temps qu'écossais la soirée pourrait donner lieu à de longues conversations qui pourraient éventuellement être intéressantes. Fergus se voyait mal cependant passer une soirée avec les deux hommes. Il n'était pas trop accoutumé à ce genre de situations, il avait peur d'être mal à l'aise et de ne pas savoir quoi dire.
De toute façon, la question ne se posait pas pour le moment. Une personne à la fois. Une conversation à la fois. C'était amplement suffisant. D'ailleurs les choses s'enchaînèrent quand Matthew précisa la visite évoquée juste avant. L'aider à trouver son livre. Il y serait probablement parvenu avec du temps mais il ne connaissait pas encore la bibliothèque ce qui lui aurait pris du temps, inutile si quelqu'un se propose de l'aider. Fergus est fier et parfois têtu mais pas stupide ni prétentieux au point de supposer qu'il peut tout faire tout seul et mieux que tout le monde. Et puis, il s'était résolu à être plus ouvert et sociable.

_ Je ne savais même pas qu'il y avait une salle des professeurs, répondit Fergus. Cela semble logique mais je n'y avais pas réfléchi.

Matthew lui demanda par la suite un aperçu de son programme de cour. L'écossais n'hésita qu'une seconde avant de décider que l'homme était simplement curieux, et intéressé, et non pas en train de le contrôler l'air de rien, pourquoi pas envoyé par son ami de sous-directeur. Il confia donc son programme.

_ Pour les 3ème et 4ème année je vais commencer par une introduction que la définition d'une créature magique et l'Histoire de leurs relations avec les sorciers. Je poursuivrais sur le département du contrôle et de la régulation des créatures magiques du ministère et la classification officielle. Enfin, je terminerais pas les intérêts et les dangers desdites créatures.

Oula en voilà un discours. Et il n'était pas fini.

_ Pour les 5ème, 6ème et 7ème année, je commencerais par un panorama des créatures dangereuses et je me focaliserais sur l'acromentula et le basilic. Ensuite, je ferais des cours communs de tous les niveaux en laissant les plus vieux pratiquer pendant que je ferais de la théorie avec les plus jeunes. Je vais voir entre autre les billywigs que j'ai ramené d'Australie, Serpencendres, les Botrucs, les Hippogriffes et je vais tenter de faire venir des Eruptifs, mais il faut encore que je me coordonne avec le ministère pour cela.

Voilà qui était dit. Fergus avait l'impression d'avoir plus parlé en quelques minutes qu'au cours des deux derniers jours. Il se considérait donc en progrès.


HRPG : je te laisse commencer la visite au moment où tu voudras, Fergus te suivra de toute façon.

________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mar 8 Jan - 13:45
Il ne savait même pas qu'il y avait une salle des professeurs ? C'était étonnant. Alexandre aurait-il oublié de lui en parler ? Hum... Possible. Après tout, il était plutôt rare d'y voir le garde chasse, en général. Même quand le poste était couplé à celui de professeur de SCM. En général, ils n'avaient pas trop le temps de passer. Ils avaient bien trop à faire. Et puis bon, en général il s'agissait de personnes un peu différentes des autres, pas toujours très sociables. Ou alors trop, et elles pouvaient vous bassiner pendant des heures sur la nouvelle bête qu'ils avaient l'intention d'étudier, ou d'acquérir, ou... Whatever.

Du coup, Matthew fit un sourire à son collègue, et attendit par la suite qu'il lui expose le programme qu'il avait l'intention d'appliquer durant cette année. Le jeune homme hochait la tête au fur et à mesure que son collègue le renseignait sur ce qu'il avait demandait. Définitions, histoires, bref, tous les trucs un peu théorique qu'il fallait quand même savoir. Voilà qui serait intéressant, même si les élèves risquaient de râler un peu. Le cours se passerait dans tous les cas en extérieur, très probablement. Ca leur ferait voir le dehors. Et pour la suite... Oh, il parlerait du basilic et de l'acromentula. Voilà une bonne idée. Surtout depuis qu'on savait que certaines de ces mignonnes petites araignées avaient vécu dans la forêt, et y vivaient toujours, ce qui avait été mis à jour il y a quelques temps déjà. Ca ne pouvait pas faire de mal aux élèves de savoir de quoi il s'agissait. Surtout aux plus aventureux, comme certains Gryffondor ou autre.

« Je vois. C'est intéressant. » Il ne se départissait pas de son sourire, en poursuivant. « C'est même plutôt bien pensé je trouve, du bon travail en somme. Maintenant il ne vous reste plus qu'à parfaire votre cours de renseignement, je suppose. Allons donc chercher ce livre. Matthew termina son thé rapidement, puis se leva d la chaise de son bureau, rapidement imité par son collègue. L'homme se dirigea vers sa veste, qu'il passa sur ses épaules, et vit son caméléon se diriger vers lui. Celui-ci était resté caché sur l'étagère depuis que l'autre professeur était entré et venait tout juste de se dévoiler, voyant que son maître allait quitter les lieux. Il tendit son bras pour proposer à l'animal de le suivre, et celui-ci grimpa sur le bras et vint se poser au creux du coup de l'ancien poufsouffle, s'agrippant à la veste. Ils quittèrent rapidement le bureau, Matthew refermant la porte derrière lui en la verrouillant d'un coup de baguette. Inutile qu'un élève vienne alors qu'il n'est pas là.

« Allons-y.

Il commença à avancer dans le couloir tranquillement, et passa quelques embranchements avant d'arriver devant les grandes portes de bois massif de la bibliothèque, qu'il poussa. « Bienvenue à la bibliothèque. Je vous conseille de mémoriser le chemin jusqu'aux escaliers qu'on fera ensuite, pour que vous puissiez revenir plus facilement. » Il s'avança ensuite dans le domaine de la bibliothécaire, domaine dont il était plutôt familier puisque l'homme y avait passé de longues heures dans sa scolarité, notamment. Puis ensuite durant ses années de professeur, bien que là il préfère simplement prendre les livres et les emmener directement à son bureau. Il traversa les couloirs d'étagère et arriva rapidement au rayon attendu. Il le parcouru du regard, avant de sortir sa baguette et de lancer un accio. Le livre lui sauta presque dans les mains, et Matthew le tendit à son collègue.

« Et voilà pour vous, cher collègue. Sinon, au besoin, vous pouvez aussi demander à la bibliothécaire si vraiment vous ne trouvez pas, il est possible que le livre soit sorti par un élève, ou qu'il ne soit disponible que dans la réserve. » Bah oui, certains livres sur les soins aux créatures magiques étaient dans la réserve. Notamment ceux sur des animaux tels que le basilic, ou les dragons, lorsqu'il s'agissait de livres vraiment poussés sur le sujet. Bien qu'une certaine personne de sa connaissance dirait que la bibliothèque de Poudlard était pauvrement fournie sur ce dernier sujet.

L'homme fit un sourire à son collègue et se dirigea vers la sortie de la bibliothèque par la suite. Il se dirigea jusqu'aux escaliers pour commencer à descendre dans le silence. Un silence confortable, qu'il était certain que Fergus apprécie. Il n'avait pas l'air d'être un homme réellement bavard, de ce qu'il avait entendu dire. Bah, ce n'était pas bien grave. Il arriva rapidement jusqu'à la porte de la salle des professeurs et s'arrêta, prononçant un mot de passe avant d'y pénétrer. « Le mot de passe de la salle change de temps en temps. Si jamais c'est le cas, je vous tiendrai au courant, si vous voulez. »

L'endroit était confortable, et rappelait un peu les salles communes, mais en plus petit. Un canapé, des fauteuils, des tables de travail, une table avec du café ou du thé, bref, une salle des professeurs, mais version Poudlard quoi. Le genre d'endroit où on pouvait venir discuter entre collègue. Et en arrière salle se trouvait une pièce utilisée pour les réunions entre professeur si nécessaire.

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »

avatar

Messages : 285

Rappeltou
Statut de Sang : Sang pur
Baguette: Plume de phoenix, 21cm, bois d'aubépine.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mar 15 Jan - 9:44
Fergus n'avait encore jamais exposé son programme à personne, aussi la réaction de son collègue le conforta dans l'idée qu'il était parvenu à en établir un plutôt équilibré. N'ayant aucun expérience en matière d'enseignement, il s'était efforcé d'être clair, concis, précis mais également attractif et intriguant. Après tout, il fallait bien intéresser les jeunes, sans non plus céder à la tentation du spectaculaire uniquement, le plus souvent inutile. On croise moins d'hippogriffe et de dragon que de strangulots par exemple. Somme toute, donc, il se sentit un peu rassuré et c'est d'un pas léger qu'il suivit son collègue jusqu'à la bibliothèque.
Vous me direz, Fergus a toujours le pas léger puisqu'il est chasseur et qu'il a pris l'habitude de traquer des créatures pour son travail. Il n'est pas rare d'ailleurs de ne pas l'entendre approcher et qu'il vous surprenne sans le vouloir. Mais ceci est une parenthèse qui se clôt de suite.
La bibliothèque donc. Fergus l'avait déjà visité aussi n'eut-il pas de soucis pour s'y repérer et aussi cela accentua son impression d'être idiot à ne pas l'avoir trouvé plus tôt. Bon, à sa décharge, sur un si grand château, il n'était pas tombé très loin de son objectif. Mais tout de même. Enfin, il finit par obtenir ce qu'il était venu chercher après tout et il avait fait la connaissance d'un collègue. Il faut toujours voir le bon côté des choses. Se pourrir la vie de stress ne sert pas à grand chose, même si on ne peut pas s'empêcher de le faire !

_ Merci, se contenta de dire le frugal Fergus.

Mais, poli comme il est, il ne pouvait pas ne pas le dire. Et il se contenta de suivre son collègue jusqu'à la salle des professeurs, avec une curiosité pas trop dissimulée par sa neutralité constante (bref on pouvait quand même le voir un peu en cherchant bien).
Ce fut donc avidement qu'il observa tout autour de lui, méthodiquement plutôt. Il passa en revue chaque centimètre carré de la pièce et songea que ce ne serait pas le lieu le plus désagréable pour passer certains intercours et boire un thé. Fergus n'ayant ni salle de classe ni bureau, à sa connaissance, il pourrait toujours se replier ici. Non pas que le grand air le dérange, loin de là, mais, au plus fort de l'hiver, un thé pour se réchauffer ne serait pas du luxe. A l'inverse de ses chiens, son pelage ne s'épaississait pas avec le froid et les vêtements, même chauds, n'avaient qu'une portée limitée. Le pire, ce sont probablement les orteils qui gèlent...
Il en revint donc avez intérêt à ce que lui disait son collègue.

_ Un mot de passe qui change... Oui, cela semble logique puisque j'imagine que les élèves doivent tenter de s'introduire ici régulièrement. Vous-même avez dû protéger votre bureau j'imagine ? J'en ai fait de même avec ma cabane et l'accès à la Forêt Interdite. Pourtant, tout est dans le nom, mais non, j'ai déjà surpris plusieurs élèves qui tentaient de s'y rendre. Ils sont vraiment inconscients...

Oula, une longue tirade, miracle ! On pourrait presque entendre les cloches sonner tout autour d'eux en cet instant, tandis qu'un rayon de soleil les illuminerait... Ou pas.
Le lyrisme de l'auteur va en rester là.

________________________


avatar

Messages : 31

Rappeltou
Statut de Sang : Sang-mêlé
Baguette: Bois de Sapin, crin de licorne, 26,4cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew] Mer 6 Mar - 21:05
C'était en effet plutôt logique que le mot de passe change régulièrement. A vrai dire, il ne serait même pas étonnant que celui-ci ne soit pas toujours un mot de passe, mais change en fonction de l'ancienne maison du professeur, si bien qu'au final il était impossible pour les élèves de deviner sur quoi ils allaient tomber. Mais nul dotue que certains d'entre eux avaient probablement déjà cherché à savoir comment entrer dans le sanctuaire des professeurs. A vrai dire, il ne serait pas étonnant d'apprendre que les quatre idiots aient, dans leur jeunesse, tenté cette effraction, avec plus ou moins de succès. Quant à si lui-même avait protégé son bureau... On pouvait dire ça comme ça, en effet. En général, il comptait assez sur la capacité qu'avait Mr. Bob à effrayer les élèves pour pouvoir protéger son intérieur de professeur. Et étrangement, cette phrase sonne horriblement mal sortie de ma tête...
Ceci dit, il avait effectivement fait en sorte que personne n'ait la possibilité d'y entrer quand il n'était pas là, et il en était bien heureux. Il avait même fait en sorte qu'un message apparaisse sur la porte si un élève le cherchait, pour lui indiquer où lui-même se trouvait. Et si jamais ça arrivait en dehors des heures de sorties des salles communes autorisées, il s'arrangeait pour que l'élève ait une grosse frayeur, et que ses collègues alors en poste en soient alertés.

« J'ai effectivement fait le nécessaire pour mon bureau. » Un fin sourire malin étira ses lèvres. « Et sur ce point je les comprends. L'interdiction offre toujours une saveur bien différente à tout ce qu'elle touche. J'aurais donc trouvé étonnant qu'aucun d'entre eux n'essaye de s'y aventurer. »

Après quoi il présenta un peu mieux les lieux à son collègue, lui montrant là où il pourrait trouver du café, du thé, des petits biscuits, et toutes ces choses qui rendait cette salle agréable. « Je vous invite d'ailleurs à apporter votre petite touche à cet endroit de convivialité, ça vous permettra sans le moindre doute de mieux vous intégrer au corps enseignant de l'école. Et de nouer plus facilement des liens. Regardez cette plante par exemple. » Il désigna une plante à l'allure plutôt étrange, semblant suinter d'un liquide gluant, mais embaumant la pièce d'un parfum plutôt agréable. « [color]Je l'ai rapporté du Pérou, l'an dernier. Une vraie merveille. Notre collègue de botanique l'a littéralement a-do-ré.[/color] »

Il fit un sourire à son collègue, et lorsqu'ils eurent fini avec la salle, l'homme la quitta suivit de Fergus, et il s'avança dans les couloirs, descendant encore jusqu'à rejoindre l'infirmerie, qui serait sans doute un lieu plus qu'utile à son collègue, étant donné la matière qu'il enseignait. Quoique Matthew avait lui-même déjà eu à faire face à quelques cas assez intéressant d'élèves soudainement pris de symptômes étranges durant son cours, sans doute à cause de mauvais tours joués entre élève le matin ou le midi au repas. Bref. Il s'arrêta devant la porte des lieux.

« Et voici l'infirmerie. Je préfère ne pas y entrer à moins d'en avoir besoin. Inutile de se porter malheur, à mon avis. »

Il disait ça en rigolant un peu, observant son collègue d'un air malicieux.

________________________



« Les gens, c'est comme les champignons. T'en as de toutes les couleurs,
de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les statures, des plus
ou moins voyants, t'en as qui peuvent t'empoisonner, d'autres te faire
planer, te rendre joyeux. Ils peuvent être surprenant aussi. Bref, les
champignons, c'est cool. Et les gens aussi. »




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew]

Euh... Mais qu'est-ce que je fais là moi ? [pv Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Poudlard :: Quatrième Etage :: Salle de Métamorphose :: Bureau du Professeur-