AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Correspondance secrète [pv Ludo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 178

Rappeltou
Statut de Sang : Né-moldu
Baguette: Crin de licorne, bois de chêne blanc, 23cm

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Correspondance secrète [pv Ludo] Dim 11 Nov - 23:17
Luthiel avait hésité pendant plusieurs heures. Elle avait tourné et retourné les choses dans sa tête et avait finalement décidé qu'il fallait qu'elle agisse. Elle s'était armée d'une plume, d'un encrier plein et de plusieurs rouleaux de parchemin, au cas où. Elle avait dû attendre la fin des cours et elle avait longuement cherché un endroit calme pour écrire tranquillement. Elle avait finalement opté pour la volière.
En cette saison, il faisait encore suffisamment bon pour pouvoir écrire à l'air libre, histoire d'éviter qu'une fiente de chouette vienne gâcher ses confidences. Assise contre le mur en pierre, les jambes allongées devant elle, l'adolescente profita d'un livre pour jouer les supports, tailla sa plume, la trempa dans l'encre noire puis...
Puis pas grand chose. Elle tenta bien de commencer sa lettre par "cher Alexander Caponoci", mais cela sonnait faux. "A l'intention de" ne fonctionnait pas non plus. "Cher ami Alexander Caponoci" encore moins. Elle se contenta donc d'un simple "Alexander" pour commencer. Elle ne voulait pas marquer trop de distance entre eux ni trop de proximité non plus.
Luthiel passa de longues minutes à rassembler ses idées. Elle voulait noter tout ce qui était important mais elle avait également peur d'oublier des détails qui, s'ils lui paraissaient insignifiants, pouvaient s'avérer important pour le Mouvement. Mais elle ne voulait pas non plus passer pour une idiote en marquant tout ce qui lui passait par la tête ni faire perdre son temps à l'inconnu si important.
Ou qu'elle imaginait important.
Depuis leur première et unique rencontre, elle avait souvent pensé à lui. Elle s'était souvent demandé ce qu'il pouvait bien penser d'elle et surtout s'il l'estimait un minimum. Ou s'il y avait moyen qu'il le fasse un jour. Elle voulait qu'il soit fier d'elle, elle voulait être utile. Par dessus tout, elle voulait le revoir et l'entendre dire qu'elle avait été utile, qu'elle avait aidé à changer les choses. Qu'elle n'était pas qu'une petite écervelée manipulée de toutes parts.
C'est pourquoi, c'est avec application qu'elle rédigea les lignes sur le parchemin, de sa plus belle écriture.

Alexander,
La rentrée a été mouvementée. Le ministre s'est rendu à la cérémonie de la répartition et son discours a provoqué de nombreuses réactions. Les professeurs étaient loin de partager son opinion et, si d'aucun n'a exprimé son ressenti en public, certains l'ont tout de même montré. Je pense que c'est un détail qu'il est toujours bon de savoir.
Parmi les élèves, il y a beaucoup de divisions. Mais la plupart semblent indifférents à la question, ce qui est très frustrant. Je dois me retenir de les secouer et d'essayer de leur faire ouvrir les yeux sur la réalité.
J'ai pu discuter avec le sous-directeur, par un moyen détourné naturellement. Il partage en partie notre vision des choses. Il m'a conseillé de conserver mes convictions telles qu'elles sont, mais peut-être de moins vivement les exprimer. Et il a soutenu certains de mes arguments.
J'espère avoir pu être d'une aide quelconque. Vous n'avez pas idée de combien mon engagement est important pour moi, surtout depuis mon retour ici. Je veux me rendre utile par tous les moyens possibles.
Surtout n'hésitez pas.

Votre petite effrontée.


Luthiel relut plusieurs fois le message afin de s'assurer qu'elle n'avait pas fait de fautes d'orthographe et que tout ce qu'elle avait noté y était approprié. Elle avait rédigé les choses de manière à ce que si quelqu'un interceptait le message il ne pourrait pas deviner à qui ce message était adressé. Partisan ou adversaire du Mouvement.
C'était plus sûr.
Mais elle exprimait tout de même ce qu'elle avait à exprimer. Elle hésita un moment sur le fait de mentionner le professeur McFusty par son titre, mais elle voyait mal comment faire autrement. Et puis, elle ne compromettait pas, elle disait simplement qu'il partageait certaines sympathies, sans préciser lesquelles. Or, il est évident que le professeur avait des opinion, non ?
Rangeant donc sa plume et son encrier, elle vérifia que le message avait eu le temps de sécher avant de plier soigneusement la feuille puis de la glisser dans une enveloppe. Elle hésita encore un moment pour choisir son messager puis aperçut une chouette blanche avec des accents roux. Elle sourit en songeant que, peut-être, elle ferait que l'inconnu penserait à elle.
Cela l'amserait-il ? Serait-il satisfait d'avoir de ses nouvelles ? Les trouverait-il intéressantes ?
A mesure qu'elle regardait le rapace disparaître à l'horizon, après lui avoir répété deux fois la destination, elle regrettait presque déjà d'avoir envoyé la lettre. Après tout, elle n'y disait rien de très pertinent, non ? Elle se demanda si cela ne cellerait pas la fin de son engagement officieux auprès du Mouvement. Elle espéra qu'on lui laisserait une seconde chance. En tous les cas, elle se trouvait brusquement stupide, petite fille coincée dans les affaire des adultes. Elle ne s'était jamais mêlée de politique jusque là.
Avait-elle bien fait d'accepter de renseigner le Mouvement ou avait-elle, ce jour là, signé son futur renvoi définitif pour cause d'imbécilité profonde ?
Seul l'avenir le lui dirait...

________________________


Correspondance secrète [pv Ludo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Poudlard :: Tours :: La Volière-