AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(F) Arianna E. Mooncraft [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (F) Arianna E. Mooncraft [libre] Mar 12 Fév - 22:17
Arianna Elisabeth Mooncraft
« Je ne mens jamais ; je déforme seulement un peu la vérité, c'est tout. »

LIBRE

Âge : 11 ans
Année : Première année
Maison : Serpentard
Statut de Sang : Presque pur
Situation Sociale : modeste
Origines : Anglaises
Particularité : Menteuse compulsive, c’est comme si Arianna ne contrôlait pas toujours les mots sortant de sa bouche. Elle sait que ce qu’elle dit est faux, mais elle ne peut pas s’en empêcher, c’est devenu un jeu, presque un besoin. Certains d’ailleurs sont convaincus qu’elle s’appelle Lizbeth, Annie, ou encore Elisa.
Avatar : Mackenzie Foy
Son Positionnement par rapport à l'Intrigue : Le mouvement d’ouverture donne véritablement des nausées à Arianna. Quelle est cette idée saugrenue de vouloir absolument révéler leur existence à tous aux moldus ? Sa mère lui a bien expliqué que les moldus en général sont sales, mal élevés et surtout d’une vulgarité et d’une stupidité affligeantes. La fillette, ne remettant pas en question l’avis parental, y croit donc dur comme fer. C’est peut être la seule chose à propos de laquelle elle ne ment pas, d’ailleurs. Si vous lui posez la question, elle vous répondra de but en blanc que les moldus ne méritent pas de connaître l’existence des sorciers, et que cela mènerait de toute façon au désastre.


À Savoir
« N'est pas à Serpentard qui veut »

Arianna est une très jolie petite fille aux longs cheveux châtains tirant sur le auburn, aux yeux sombres et au minois adorable. Qui pourrait penser que cette menue créature ment comme elle respire et manipule à souhait les âmes crédules avec son mignon petit sourire ? Bien sûr elle n’a que onze ans, aussi ses manipulations sont encore un peu maladroites, ses mensonges pas toujours soignés, et tout ce qu’elle fait reste encore emprunt d’une naïveté toute enfantine. Plutôt sociable, la fillette ne se fait cependant pas des relations au hasard ; si elle estime que quelqu’un ne lui sera d’aucune utilité, elle lui tournera le dos avec une belle indifférence, mais pourra soudain être la meilleure des amies quelques mois plus tard avec cette même personne, du moins si elle pense que ses intérêts ont changé. Rien n’est figé avec Arianna, tout peu bouger ; à Poudlard, elle apprend doucement l’art des échecs, comment déplacer telle pièce, comment bluffer, comment détourner l’attention pour arriver à ses fins.
Longuement choyée durant son enfance, cadette d’une fratrie de trois enfants (Nathan, 13 ans et Théodore 7 ans), elle a été et est toujours la préférée. Sa mère, très protectrice envers elle, ne tarit pas d’éloges à propos de sa fille. Quelle déception pour les parents quand Nathan fut envoyé à Serdaigle… Heureusement Arianna était là pour remonter le niveau en allant à Serpentard ! Peut être que ses mensonges compulsifs viennent d’ailleurs de cette surprotection maternelle : Arianna, qui n’était pas tant l’enfant modèle ainsi décrite, fut bien obligée de mentir un peu par-ci, un peu par-là dans l’intention de ne jamais lire la déception dans les yeux de sa mère à laquelle elle est incroyablement attachée (d’ailleurs la rentrée à Poudlard fut un choc pour toutes les deux, et la fillette attend avec impatience les vacances).

Ses Liens
« Toi, tu peux me servir. Viens donc par ici ! »


Nathan L. Mooncraft, son frère : Elle ne l’apprécie pas beaucoup, car Nathan a la facheuse habitude de savoir quand elle ment, et puis il est un peu bizarre, toujours fourré dans les bouquins, toujours à proférer des phrases un peu gênantes. Il est dans son monde, et malgré le jeune âge d’Arianna, la fillette est déjà très terre à terre alors les aventures loufoques que s’invente son frère, elle en a un peu par-dessus la tête, ça l’exaspère même.

Scorpius Malefoy : Dès qu'elle l'a aperçu au détour d'un couloir, son coeur s'est mit à battre furieusement et Arianna fut bien obligée de constater qu'elle venait de se prendre dans les filets de l'amour. Depuis dès qu'il est dans les parages, elle bafouille, perd tous ses moyens. Elle fait de son mieux pour se maîtriser, et espère qu'un jour Scorpius l'épousera et qu'ils auront tous les deux de beaux petits sorciers au sang pur. Elle répète chaque jour les paroles qu'elle lui dira le moment où elle sera prête.

Séraphine E. Mistaken : C'est une septième année de Serpentard et elle a trop la classe. Faut voir comme elle met tous les garçons à ses pieds, comme elle n'a besoin de personne et comme elle fait des potions trop cool dans la salle commune ! Arianna est juste une grande admiratrice de cette jeune fille solitaire et antipathique, admirant son indépendance et sa capacité à déplacer les pions d'échecs sur un plateau - ceci étant une métaphore, Séraphine n'étant pas spécialement douée à ce jeu de société. L'adulescente l'a-t-elle seulement remarquée? Rien n'est moins sûr ~
Autumn F. of St Johns: Elle ne supporte pas Autumn. Elle la trouve trop bruyante, trop versatile, trop... Trop ! En plus elle est née-moldu, alors autant dire qu'elle l'insupporte. Au fond, la petite Arianna est profondément jalouse de l'amitié entre Autumn et April McFallen (qui est sa cousine éloignée). Elle ne comprend pas comment elles peuvent être aussi liées, et surtout s'amuser aussi... Bêtement. Elle interroge souvent Nathan : "Mais pourquoi tu traînes avec elles, elles sont complètement idiotes". Et la réponse de son frère, qui hausse toujours les épaules, "Parce que, je les aime bien..." lui fait se hérisser les poils sur sa nuque. Traîner avec des Pouffy ? Non merci quoi, la honte !

(F) Arianna E. Mooncraft [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Préambule :: Registres :: Les scenarii-