AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Dim 7 Avr - 16:47
17 heure... L'heure où tout le monde avait fini les cours et en profitait pour se détendre, rigoler et discuter tranquillement dans un coin de la salle commune racontant leur journée ou les ragots qui courraient dans l’école... Ou pour d'autres révisaient à la dernière minute le cours d'Astronomie avant d'y aller à 19 heure. Bref, l'heure où il y avait le plus de monde – et le plus de bruit – dans la salle commune et donc l’heure idéale.
Accoudée à une fenêtre de la tour Serdaigle, Kathleen regardait tranquillement le paysage. Pourtant, ses yeux étaient fixés droit devant elle et semblaient vides comme s’ils étaient aveugles – et que pouvait-elle bien regarder comme ça ?! Il pleuvait des cordes ! – . Mais ses oreilles, qu’elle avait découvertes en plaçant ses mèches de cheveux derrière leurs pavillons, semblaient, elles, pleines de vie quand on les observait bien. En effet, Kathleen ne regardait pas le paysage contrairement à ce que certains pouvaient croire ; elle écoutait. Le bruit des gouttes qui tombaient sur la vitre froide en face d’elle, le vent d’automne qui sifflait près de son oreille mais surtout les conversations qui fusaient dans tous les coins de la salle commune. C’était l’occasion idéale pour connaitre les dernières nouvelles.
Apparemment, le garçon près de la cheminée avait reçu une lettre de son frère comme quoi il avait demandé en mariage « cette pouffe de Diana » et que ça promettait d’être la guerre quand il rentrerait chez lui pour les prochaines vacances – car son frère habitait encore chez leurs parents…
Kathleen entendit aussi une rumeur comme quoi une fille Poufsouffle avait apparemment raté un sort pendant le cours de Sorts et Enchantements et avait mis le feu à ses notes… Elle devait donc tout rattraper du début de l’année… La pauvre…
Des 2ème année riaient d’un de leur camarade qui avait fait une chute magistrale pendant le cours de Vol, mais heureusement pour lui, il s’en était tiré en un seul morceau. Kathleen songea que ce garçon n’avait rien fait de bien extraordinaire… Elle, elle se vautrait plus de cinq fois par cours et s’en était toujours sortie indemne – pleine de boue d’accord, mais quand même indemne ! Bon, en même temps, elle n’arrivait pas à décoller de plus de deux mètres du sol… C’est qu’elle avait le vertige !
Kathleen surprenait toutes les conversations, mais personne ne semblait la remarquer, elle. Elle était invisible, comme toujours. Une fille sans importance qui fait juste partie du décor et qu’on ne voit qu’à peine. Et cette invisibilité l’arrangeait. Ainsi, elle pourrait espionner les autres en paix sans que personne ne la perturbe. Et c’était bien ainsi…

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Dim 7 Avr - 21:48
Nathan s’était débarrassé d’une Autumn un peu trop collante et bavarde pour retrouver Hugo dans la salle commune des Serdaigle, bien décidé à parler avec lui de leur projet commun en botanique. Les deux jeunes garçons avaient convenu de s’y retrouver après les cours, même si ce n’était pas la meilleure des idées étant donné qu’à cette heure-ci la tour croulait sous le poids des élèves présents. Mais comme à la bibliothèque on ne pouvait pas parler librement… Le choix avait été vite fait !

C’est donc son sac de cours sur l’épaule que Nathan entra tranquillement dans la salle commune bondée, se frayant un passage vers un coin tranquille – ou du moins le plus tranquille possible. Ne trouvant pas de siège libre, il s’appuya contre le premier mur venu et contempla la pièce ovale, cherchant des yeux une silhouette familière. Au bout de deux minutes intenses de plissements de yeux en veux-tu en voilà, force fut de constater qu’Hugo n’était pas encore arrivé. Prenant son mal en patience, le jeune garçon en profita pour se livrer à son activité favorite : observer les personnes autour de lui et essayer de comprendre un peu mieux le fondement des relations sociales (Nolan lui disait souvent qu’il lui manquait une case de ce côté-là).

Croisant les bras, il essaya de discerner la discussion des deux filles sur sa gauche, mais elles parlaient tellement vite et leur sujet de conversation semblait si inintéressant que Nathan se détourna bien vite d’elles. Son regard tomba alors sur une fille qu’il avait remarquée le jour de la rentrée, lors de la cérémonie de répartition. Ses courts cheveux bruns ramassés derrière une oreille, elle semblait très absorbée par quelque activité douteuse. A vrai dire, elle semblait faire la même chose que lui, mais de façon beaucoup plus discrète. Il pencha légèrement la tête sur le côté, comme toujours lorsqu’il réfléchissait, et se décida finalement à aller à sa rencontre ; autant passer le temps de façon rentable, après tout.

« On ne t’a jamais dit que c’était mal d’espionner les gens ? » lui souffla t-il une fois à sa hauteur. Il était tout près d’elle parce qu’avec tout ce brouhaha, il était impossible de se comprendre à plus d’un mètre et Nathan avait décidé qu’il valait mieux se faire entendre plutôt que de vouloir bêtement conserver une distance de sécurité ; elle n’avait pas l’air bien méchant en plus de cela.

avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Lun 8 Avr - 0:10
Kathleen cligna plusieurs fois des yeux, surprise. Elle l’avait entendu arriver bien sûr ! Mais elle ne s’était pas attendue à ce qu’il lui parle… Enfin, c’était vraiment à elle qu’il parlait ? Elle douta un bref moment mais la proximité de la voix du garçon à son oreille lui prouva qu’il lui adressait bel et bien la parole à elle. Elle pivota brusquement vers le garçon et faillit lui foutre un coup de boule dans le nez en tournant la tête. Une réaction rare chez elle qui ne regardait habituellement jamais les gens. C’est qu’elle était vachement surprise ! Prise en flagrant délit, la main dans le sac ! Comment il avait fait pour le remarquer ?! Et surtout, comment il avait fait pour la remarquer… Elle se croyait toute petite, insignifiante dans tout ce brouhaha et totalement invisible ! Qu’est-ce qui avait bien pu retenir l’attention du jeune garçon ? Personne ne l’avait encore jamais surprise ! Et elle était tellement discrète ! Kathleen eut beau chercher dans sa petite tête, elle ne trouva rien !
Elle ne répondit pas tout de suite à la question du garçon… Elle était beaucoup trop scotchée pour ça. Même si elle ne laissait rien paraître sur son visage… A par ses yeux qui étaient légèrement un peu plus écarquillés que d’habitude, elle ne montra rien de sa surprise. Elle en profita pour mieux le regarder de ses yeux écarquillés. Une autre réaction rare chez elle.
Il était grand et faisait une bonne tête de plus qu’elle. Ses cheveux étaient blond vénitien et une drôle de lueur espiègle brillait dans ses yeux noirs. Cette lueur fut la seule chose qu’elle retint plus tard sur son apparence…

- Pardon ? demanda-t-elle de sa toute petite voix après un moment.

Même si elle avait parfaitement compris, elle voulait juste s’en assurer. Ça lui faisait vraiment bizarre que quelqu’un lui adresse la parole et elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que ce garçon s’était tromper de personne et qu’il allait tranquillement partir après avoir remarqué son erreur. (Et ainsi la laisser tranquille et elle pourrait reprendre son écoute) Mais il ne semblait pas s’être trompé de personne et encore moins vouloir la laisser tranquille.
Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Et qu’est-ce que ça pouvait lui faire qu’elle espionne les autres ? Elle n’avait rien à faire des informations qu’elle récoltait de toute façon. Qu’il aille réviser ou n’importe quoi d’autre ! C’était déjà beaucoup plus intéressant que de lui parler à elle !

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Lun 8 Avr - 11:17
Nathan sourit lorsqu’il se rendit compte que son intervention avait fait son petit effet. La jeune fille le regardait avec de grands yeux, manifestement plus que surprise qu’il lui adresse la parole malgré tous les efforts qu’elle faisait pour cacher sa réaction ; d’ailleurs elle semblait à peine y croire. Elle mit un moment avant de réagir, manifestement trop occupée à se demander ce qu’il pouvait bien lui vouloir. A sa question, le sourire de Nathan redoubla d’intensité. Il s’appuya lui aussi à la fenêtre, coula un regard vers l’extérieur, puis reposa ses yeux sur son interlocutrice.

« Tu as très bien compris. »

Goguenard, il la toisa quelques instants, observant avec curiosité ses cils, la pointe de son nez, la courbe de son menton puis il remonta vers le léger plissement entre ses sourcils dont il devait être la cause. Nolan lui avait un jour fait remarquer qu’on ne devait pas fixer les gens trop longtemps, mais le jeune homme ne voyait pas comment faire autrement si on voulait en savoir plus sur son interlocuteur. Et il conclut de sa petite observation que la jeune fille semblait être son contraire à ce niveau là : elle l’avait rapidement regardé, et ses yeux paraissaient à présent le fuir. Il pencha la tête et remarqua soudainement qu’elle semblait avoir cette habitude de tourner légèrement la tête de façon à… Il faillit lâcher une exclamation de victoire lorsqu’il comprit qu’elle se servait de ses oreilles comme de ses yeux. Satisfait de ses qualités d’observation, il laissa reposer nonchalamment sa joue sur une main, continuant à fixer la jeune fille, envoyant au diable les recommandations de Nolan ; les bonnes manières ne servaient vraiment à rien, il ne les comprendrait jamais de toute façon.

« Je te vois, tu sais. »

Et il illustra sa réplique d’un regard encore plus intense, bien décidé à obliger la jeune fille à lever les yeux vers lui, même si le fait qu’on ne le regardait pas lui donnait encore plus de champ libre dans ses observations. Aussi en profita t-il pour parcourir sa silhouette des yeux : petite et banale, on ne pouvait pas dire qu’elle retenait l’attention. Pourtant Nathan y trouvait un petit quelque chose qui lui plaisait, qui lui donnait envie de l’embêter encore un peu. Il la trouvait bien plus intéressante que les deux jeunes filles de tout à l’heure, et il avait envie de réentendre sa petite voix fluette. On aurait dit une petite poupée de porcelaine qui pouvait se briser au moindre choc. Fouillant sa mémoire, il se rapprocha encore un peu de la jeune fille, bien décidé à ne pas la laisser s’en tirer comme ça.

« Tu es Kathleen. » C’était une affirmation, non une question.

avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Lun 8 Avr - 21:12
L’observation insistante du jeune garçon aurait irrité ou agacé n’importe qui d’autre. Mais Kathleen qui avait éteint ses yeux pour se remettre en mode écoute ne regardait plus vraiment ce qu’il faisait et ne remarquait pas ses regards. Mais la phrase qu’il dit juste après lui fit l'effet d'une claque.

« Je te vois, tu sais. »

Elle se raidit brusquement. Son dos se rigidifia d'un seul coup et une drôle de sensation qui lui avait été inconnue jusqu’à maintenant s’empara de tout son corps. Elle était paralysée… C’était désagréable… Kathleen ne pensait pas qu’une simple phrase pouvait avoir de tels effets. Elle ne savait vraiment pas quoi penser. Elle papillonna plusieurs fois des yeux pour essayer de reprendre ses esprits.
Quelqu’un qui la voyait… Ça lui semblait impossible… Kathleen ne savait pas si elle se désespérait de constater que son invisibilité n’était pas totale ou si, au contraire, elle avait espéré qu’une personne finisse enfin par la remarquer un jour…
Elle tourna un instant la tête vers le garçon mais détourna aussitôt les yeux après avoir vu son regard insistant. Qu’est-ce qui se passait ?! Elle ne contrôlait plus rien du tout ! Ce n’était pas son genre de montrer son embarras – ou toutes ses autres émotions d’ailleurs.
Elle l’entendit se rapprocher d’elle puis il affirma :

« Tu es Kathleen. »

Elle n’eut pas besoin de lui répondre. A sa voix, elle sentait que ce n’était pas une question. Comment il le savait ? Ah ! Oui ! Bien sûr… La Cérémonie de la Répartition… On avait hurlé son nom dans la Grande Salle avant de lui mettre le Choixpeau sur la tête. Mais elle ne pensait pas que quelqu’un le retiendrait… Elle par contre avait retenu la plupart des noms de ses camarades de 1ère année… Ça avait été automatique, elle suffisait qu’elle les entende pour qu’ils restent gravés dans sa mémoire. Par contre, pour mettre les noms sur les visages, c’était beaucoup plus compliqué…
D’ailleurs, elle ne croyait pas connaitre le nom de son interlocuteur. Ce n’était pas juste ! Il avait un point d’avance sur elle ! Mais bon en même temps, elle ne savait pas si elle avait franchement envie de le connaître… Enfin si ! Quoique non… C’est pour cela qu’elle resta silencieuse au début. Tout de même, ce garçon l’intriguait. Il devait avoir un incroyable sens de l’observation – contrairement à elle – pour l’avoir remarquer si facilement. Pourtant, même les meilleurs observateurs ne la repéraient généralement pas. Ou peut-être était-ce pour une autre raison plus étrange… Oui, ça devait être ça… Quelque chose de plus étrange… Bon, elle ne comprenait pas vraiment… Mais elle finira bien par résoudre ce mystère un moment ou à un autre.
Alors, elle se décida enfin à demander :

- Et tu t’appelles comment, toi ? murmura-t-elle en fixant la fenêtre.

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Mer 10 Avr - 16:37
Pas du tout conscient de torturer une pauvre innocente qui n’avait rien demandé, Nathan se croyait au contraire dans son bon droit et interpréta la soudaine raideur de la jeune fille comme une victoire personnelle : elle ne le regardait pas, mais au moins savait-il que ses paroles faisaient leur petit effet. Lorsqu’elle tourna la tête vers lui, son sourire s’élargit, satisfait de la voir enfin le regarder. Il fronça cependant les sourcils lorsqu’elle baissa de nouveau les yeux, ramenant ses oreilles au premier plan. Tiquant d’un tel comportement, le jeune homme raffermit son emprise sur sa nouvelle interlocutrice. Et le fait de lui faire comprendre qu’il connaissait son identité était un bon moyen pour.

Elle mit un moment à lui répondre, digérant manifestement l’information. Nathan jubila intérieurement sur la longueur d’avance qu’il possédait. Kathleen finit par lui demander son prénom et il prit bien tout son temps pour lui répondre. Il hésita quelques instants, se demandant s’il pouvait pousser le vice jusqu’à lui donner un faux nom, histoire de pimenter encore un peu la discussion et les possibles prochaines à venir.

« Nathan », souffla t-il dans un sourire amusé, ayant finalement prit le parti de ne pas se moquer d’elle. Elle ne le méritait pas comme toutes ces autres pimbêches, après tout… Non, elle méritait juste d’être embêtée, parce qu’elle ne semblait pas l’être bien souvent. Il fallait rétablir un juste équilibre, et le jeune homme se proposait tout naturellement de s’en occuper ; quelle bonne âme, ce Nathan … !

Ainsi tous les deux postés à la fenêtre, ils étaient comme hors du temps, hors de la pièce, comme dans une bulle les séparant des autres élèves. Le soleil couchant les nappait d’un doux halo de lumière, étirant leurs ombres, les entrelaçant dans une barrière qui les coupait du reste de la salle commune. Leur différence de taille et de couleur de cheveux les faisait apparaître comme un étrange duo, dépareillés et pourtant si semblables.

« Ce n’est pas le meilleur coin pour écouter, tu sais. Tu l’as plutôt bien choisi, ainsi en retrait, près de la fenêtre pour ne pas attirer de soupçons, mais au niveau de l’acoustique, tu y perds grandement. »
Il la laissa enregistrer ces nouvelles informations puis poursuivit, montrant discrètement du doigt la cheminée : « Il faut se mettre là, sauf quand les flammes sont trop hautes ou qu’il fait grand vent ; dans ce cas c’est le pire de tous les coins. Mon morceau de choix, c’est le fauteuil, là bas : ni trop en retrait, ni trop près. Tu peux y faire semblant de lire, et écouter tout ton soûl : personne ne te soupçonnera jamais. Certes, faut pas oublier de tourner une page de temps en temps, sinon ça peut devenir louche… Encore que tout le monde n’a pas les qualités d’observation nécessaires pour noter un tel détail. Malgré le bleu et bronze sur leur uniforme, les gens ici ne sont pas tous très fute-fute.»

Nathan et sa franchise à toute épreuve, applaudissez messieurs dames !

________________________


YOU SHALL NOT PASS

avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Dim 14 Avr - 10:58
Kathleen parut surprise. Pas autant que les précédentes fois cependant… Elle était juste un peu étonnée. Et cette fois, elle ne le cacha pas. Elle avait fini par abandonner de vouloir cacher ses émotions avec ce « Nathan ». Elle avait compris que de toute façon, il lui était impossible de garder ses sentiments pour elle sans qu’il n’y ait de toutes petites réactions. Et ces réactions, aussi infimes soient elles, le garçon semblait toujours les remarquer – même s’il ne les interprétait pas toujours correctement – … Décidément ! Ce gars voyait tout ! C’était presque effrayant !
Kathleen jeta un bref coup d’œil aux endroits que lui indiquait le garçon. Oh ! Mais c’est qu’il avait raison en plus ! Mais alors… Elle rêvait ou ce « Nathan » avait une certaine expérience en la matière ? C’était donc pour ça qu’il l’avait vu si facilement – du moins, c’était sûrement une des raisons – … Il avait la même activité qu’elle si on pouvait dire cela ainsi… Et il semblait avoir une sacrée expérience en plus vu les conseils qu’il lui donnait. Ah ! Ca y est ! Elle avait compris ! Lui, il observait. Et inversement, elle, elle écoutait. Ça faisait les yeux et les oreilles. Whoa… Ils pourraient faire une sacrée équipe s’ils travaillaient ensemble pendant leurs activités d’espionnage… Kathleen secoua la tête pour arrêter de se croire dans James Bond et revenir à la réalité. Ce n’était vraiment pas le moment de s’imaginer des histoires bizarres ! En plus, faire équipe avec les autres, ce n’était vraiment pas son truc…
Etrangement, Nathan lui parut beaucoup plus sympathique tout d’un coup… Peut-être que le fait qu’elle ait découvert qu’il espionnait aussi les autre la rapprochait un peu de lui…

- Merci pour le conseil, murmura-t-elle avec une pointe d’amusement. Mais je croyais que c’était mal d’espionner les gens…

Malgré elle, un tout petit rire rauque s’échappa de sa gorge. Pourquoi rauque ? A cause de son manque de pratique sûrement… Ce rire soudain la surprit elle-même. Il était parti tout seul sans qu’elle n’ait eu le temps de le contrôler. Quand était-ce déjà la dernière fois qu’elle avait ri à cause d’une personne autre que Liam, son petit frère adoré à la bouille de bout de chou – tel qu’elle aimait intérieurement le surnommer – ? Elle ne s’en rappelait plus… Peut-être lors du nouvel an. Et encore, elle n’en était pas si sûre…
Qu’est-ce qui lui arrivait aujourd’hui ? Elle riait, elle montrait ses sentiments… Elle était beaucoup trop émotive par rapport à d’habitude… Oh oh… Est-ce que ce serait le début d’une de ses crises d’émotions qui arrivaient tous les trois ans ? Si c’était le cas, ça allait dégénérer dans quelques minutes… Pourtant, la dernière datait de juste avant la rentrée… De plus, on était mardi. Rien à voir avec jeudi, le jour où se déroulaient habituellement ses crises. Bizarre…

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Mer 1 Mai - 11:19
Le sourire de Nathan s’élargit à la réplique de la jeune fille. Il était heureux de constater qu’il avait affaire à une interlocutrice de bon niveau ; ça changeait de toutes ces conversations insipides et totalement ennuyeuses qu’on avait l’habitude de lui tenir et auxquelles il tentait désespérément d’échapper en se rendant compte de la piètre qualité de l’échange entamé. Son sourire redoubla d’intensité quand Kathleen laissa échapper un petit rire rauque qui, il fallait bien l’avouer, lui plut immédiatement. Il attendit patiemment et avec presque du regret que le rire de la jeune fille se meure pour pouvoir répliquer sur un ton plus doux :

« Il paraît, oui. »

Il la regardait toujours, presque fasciné par la métamorphose : avant de l’aborder c’était une jeune fille à l’air absent, presque éteint, et maintenant la vie semblait avoir repris ses droits dans ce petit corps à présent secoué par un rire rauque, agréable voire adorable, les joues superbement et nouvellement rosées. En cet instant, Nathan comprenait enfin ce goût auparavant inexplicable que son meilleur ami, Nolan, entretenait pour toutes les jeunes et jolies filles de Poudlard. Il espérait d’ailleurs que ce dernier fait n’était pas contagieux, parce qu’il n’était vraiment pas question de ressentir la même chose qu’en ce moment même à chaque fois qu’il se retrouverait en face d’une fille ; ce n’était pas très commode. Ses pensées voguèrent alors quelques instants vers April, la jolie April, la vive April, la malicieuse April, l’exubérante April. Kathleen n’était pas April, elle ne lui ressemblait pas, mais elle avait ce petit quelque chose, cet éclair d’intelligence que Nathan cherchait en vain depuis trois ans dans les yeux des élèves féminines de Poudlard. Pas qu’April soit excessivement sotte, non, mais il fallait quand même avouer qu’elle n’était pas non plus une flèche ; pas pour rien qu’elle avait atterri à Poufsouffle. Même si, franchement, il y avait des filles dans cette pièce qui ne méritaient vraiment pas d’être à Serdaigle, de son humble avis. Mais revenons à nos moutons.

« Tu es souvent seule. A vrai dire, tout le temps. Pourquoi ? »
Bien qu’il se doutait peut-être un peu de la réponse, il ne pouvait pas s’empêcher de lui poser cette question. Il voulait savoir. Vraiment.

________________________


YOU SHALL NOT PASS

avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Mer 1 Mai - 17:17
Le sourire de Kathleen s'effaça un peu. Elle se tourna de nouveau vers la fenêtre, pensive. On ne lui avait jamais posé cette question avant et elle avait besoin de réfléchir à la réponse. Il se passa un petit moment avant qu'elle ne conclut :

- Je ne vois pas l'intérêt d'être avec les autres, commença-t-elle. Ma mère me dit tout le temps que je dois me chercher des amis. Mais je ne vois franchement pas à quoi ils pourraient bien me servir... En plus, j'ai l'impression que les gens ne me comprennent pas. Ils me trouvent bizarre. Je ne sais vraiment pas pourquoi ! Maman dit que c'est parce que je ne leur parle pas et qu'ils ne me connaissent pas assez. Mais je n'ai jamais essayé d'aller vers les autres. Ça ne m'intéresse pas. Et puis, j'aime la solitude. Au moins, personne ne vient m'embêter... Et c'est très bien comme ça.

Whoa... Elle ne s'était jamais dévoilée comme ça ! Même pas avec Liam – lui, il ne comprenait sans doute rien à ce qu'elle lui disait et elle était sûre qu'au moins, il ne le répéterait à personne ! Il lui arrivait donc de lui révéler quelques secrets de temps en temps... – et il fallait bien avouer que ça faisait du bien de parler un petit peu... Même si sa révélation était en quelque sorte semi-mensongère...
En réalité, elle aurait dû ajouter qu'elle n'était tout de même pas très heureuse de sa solitude. Qu'elle se sentait souvent seule – tel est le principe de la solitude en même temps... Et qu'elle aurait bien aimé pouvoir parler à quelqu'un de temps en temps...
Mais attendez une minute ! N'était-ce pas ce qu'elle était en train de faire en ce moment même ?
Kathleen ouvrit de gros yeux étonnés quand elle se rendit compte que Nathan était en train de devenir une personne spéciale pour elle. Une personne qu'elle n'avait encore jamais eu dans son entourage...

- Un ami... murmura-t-elle tout bas.

Le mot était partit tout seul, sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle pivota brusquement vers lui, craignant qu'il l'ait entendue. Mais elle l'avait murmuré si bas que c'était quasiment impossible à moins qu'il n'ait collé son oreilles tout près de sa bouche, du moins, c'est ce qu'elle pensait...
Ami. Trois petites lettres qui suffirent à faire accélérer son cœur à toute allure. Ses joues s'empourprèrent et elle détourna machinalement la tête vers la fenêtre pour essayer de cacher sa rougeur. Même si, elle le savait, Nathan le remarquerait sûrement...

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Sam 25 Mai - 22:31
Nathan écouta avec grand intérêt les propos de son interlocutrice, son sourire grandissant au fil du déploiement de sa réponse, très heureux de constater qu’elle savait aligner plusieurs phrases à la suite avec aisance, ce qui n’était pas le cas de certaines autres personnes. Excepté bien sûr April et Autumn, mais ces deux là alignaient mots, phrases et monologues avec une aisance qui en devenait choquante voire absurde étant donné qu’elles débitaient alors plus de conneries que de choses sensées ; heureusement pour lui, cela pouvait parfois se révéler divertissant. Attendant patiemment que Kathleen finisse une incroyable tirade sur la solitude, Nathan finit par commenter :

« Oh, tu sais, les amis servent, parfois. Bien sûr il faut savoir les supporter, mais à force de patience et d’effort, on peut arriver à changer ce qui nous agace chez eux, et à tirer profit de leur point de vue, même s’il ne nous semble pas des plus avisé au premier… »

Il s’interrompit en fronçant les sourcils, particulièrement gêné par trois filles qui péroraient allègrement à côté d’eux, et ce de plus en plus fort, provoquant manifestement une augmentation générale du bruit dans la salle commune (ce qui fit que le jeune homme n'entendit pas le dernier mot que prononça Katleen après un silence). Appréciant très peu de devoir parler plus fort pour se faire entendre, Nathan pivota sur lui-même et tapota sur l’épaule de la fille la plus proche. Celle-ci tourna la tête vers lui, le dévisageant avec des yeux interrogateurs.

« Je sais que l’emblème de notre maison est un oiseau, mais cela n’est pas forcément une raison pour piailler aussi vilainement. Auriez-vous l’amabilité d’aller exprimer vos tracasseries de volailles quelque part où nous n’aurions pas à subir vos voix de mouettes… ? »

Il lui sourit comme s’il venait de lui faire le plus beau compliment du monde, mais la jeune fille ne fut pas dupe et ne put retenir un « OH ! » outré auquel se joignirent ses deux amies. Nathan gonfla les joues en levant les yeux au ciel, se demandant ce qu’elles avaient bien pu ne pas comprendre dans ses paroles pour croire qu’il les encourageait à continuer leurs bruits agaçants. Peu enclin à patienter, le jeune homme pivota de nouveau, cette fois pour saisir Kathleen par la manche de son uniforme et l’entraîner à sa suite vers l’escalier du dortoir des garçons. Il fit attention à la tenir du bout des doigts, juste assez pour maintenant une traction forte sans pour autant toucher sa peau par mégarde ; Nathan ne touchait les gens que par extrême nécessité, comme la fois près du lac où il avait du soulever April dans ses bras afin de la propulser dans le lac dans l’unique but de lui apprendre les bonnes manières.
Il se rappela que sa nouvelle compagne avait peut être une volonté indépendante de la sienne (Nolan avait un jour tenté de lui expliquer une telle bizarrerie) quand il eut dépassé la deuxième marche des escaliers.

« Euh, on monte… ? » demanda t-il maladroitement en se retournant vers elle, soudain désarçonné par ce qu’il était en train de faire. Il se rassura cependant rapidement en se rappelant que seul l’escalier du dortoir des filles se transformait en toboggan lorsqu’un garçon gravissait ses marches ; ce qui n’était pas le cas dans la situation inverse pour l’escalier du dortoir des garçons, prouvant factuellement qu’il était parfaitement dans le droit de faire monter une fille avec lui, et ce malgré tous les regards ronds que certains élèves leur lançaient.

________________________


YOU SHALL NOT PASS


Dernière édition par Nathan L. Mooncraft le Sam 15 Juin - 22:17, édité 1 fois

avatar

Messages : 30

Rappeltou
Statut de Sang : Née Moldu
Baguette: 23,8 cm, bois de saule, crin de licorne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Mar 4 Juin - 20:20
Elle le regarda un peu désarçonnée elle aussi. Un de ses sourcils s’arqua d'un air interrogateur. Il ne lui avait pas vraiment laissé le choix... Et tout c'était passé à une vitesse ahurissante. D'abord il y avait Nathan qui se plaignait à une des trois filles qui parlaient à côté d'eux.

Les répliques du garçon l’avaient d’ailleurs bien fait sourire et elle avait pu remarquer avec satisfaction que Nathan n’était pas un idiot qui ne cherchait pas bien ses mots. C’était bien… Kathleen était une de ces personnes à la mémoire auditive qui choisissait ceux qu’elle appréciait surtout en fonction de leur voix. Ce n’était pas réellement volontaire, mais c’était comme ça chez elle. Si la voix était trop ténébreuse ou qu’elle cheucheutait, Kathleen ne pouvait s’empêcher de ne pas apprécier une personne à cause ce détail… Mais lui, c’était juste bien. Ses phrases étaient bien recherchées et sa voix n’était ni trop aigue, ni trop grave. Parfait !

Puis soudain, elle s’était sentie tirée par le bras et sans qu'on lui demande son avis elle s'était inexplicablement retrouvée sur la deuxième marche de l'escalier qui menait au dortoir des garçons. C’est juste à ce moment-là que Nathan s’arrêta et lui demanda si elle voulait monter.

Franchement, ce gars était vraiment bizarre... Et c'était juste maintenant qu'il lui demandait si elle voulait monter ? Même elle, elle ne faisait pas de trucs comme ça... Bon en même temps, elle n'avait jamais été dans une situation où elle pourrait songer à emmener quelqu'un de force sans qu'elle lui demande son avis... Son regard jongla de sa manche au visage de Nathan. Elle ne remarqua pas certains regards qui les toisaient avec de drôles de têtes – sûrement se faisaient-ils des films pas possible… – elle ne remarqua que quelques chuchotements dont elle ne comprit pas la signification.

- Est-ce que j’ai vraiment le choix ? fit-elle remarquer en regardant fixement sa manche d'un air un peu amusé.

Non, bien sûr qu’elle n’avait pas le choix. Elle se demandait pourquoi elle avait posé cette question. Kathleen décida donc de se laisser tirer jusqu’aux dortoirs des garçons.

Elle se demandait ce que ça changeait d’aller dans les dortoirs des garçons plutôt que de rester dans la salle commune… Elle, elle l’entendait plutôt bien dans ce brouhaha… Et si c’était la discrétion qui le dérangeait, il n’avait pas à s’inquiéter. Dans les deux endroits, ils pouvaient parler sans que personne ne les écoute vraiment. Dans les dortoirs, il n’y avait sans doute personne, donc il n’y aurait pas d’oreilles indiscrètes. Dans la salle commune, ils étaient justes deux élèves perdus dans le brouhaha ambiant. Rien ne pouvait les faire remarquer des autres. Ils se fondaient dans le paysage, quoi… Donc pas d’oreilles indiscrètes non plus… Mis à part peut-être une certaine fille qui se nommait Kathleen et dont l’activité préférée était justement d’écouter les conversations des autres sans raison particulière… Mais bon, ça c’était une autre histoire…

Puis elle se rappela qui Nathan n’avait peut-être pas les mêmes qualités auditives qu’elle. Et que donc, oui, ce serait mieux de monter à l’étage… Même si elle ne remarquait pas de différence…

avatar

Messages : 36

Rappeltou
Statut de Sang :
Baguette:

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan Sam 15 Juin - 22:36
La question de sa camarade arracha un sourire à Nathan, qui s’empêcha de lever les yeux au ciel. Les filles étaient-elles toutes aussi peu dociles ? Sa mère lui avait expliqué un jour que son statut de mâle lui offrait le privilège d’un jour commander son épouse ; Kath était certes loin de l’être, mais elle était un individu de sexe féminin, et donc le « sexe faible » ainsi qu’il avait souvent entendu dire. C’est vrai que Kath semblait tout de même assez chétive, et la plupart des filles lui ressemblaient à ce niveau là : l’impression que si on les touchait, certaines s’évaporeraient en un instant. Heureusement comme Nathan n’aimait pas toucher les gens, il était peut-être leur meilleur allié, contrairement à ce maniaque de Nolan qui ne pouvait pas passer cinq minutes sans pincer les fesses de machin ou taquiner les cheveux de trucs, et quelles manies agaçantes !

Revenant à ses moutons, il scruta le visage de la jeune fille, tentant de déchiffrer son expression. Elle semblait réfléchir, peut-être à ce pourquoi il tenait ainsi à l’entraîner vers le repère des mâles, des vrais. Prenant finalement une décision, Nathan lâcha pour de bon la manche de sa compagne, et lui lança par-dessus son épaule, tandis qu’il commençait l’ascension de l’escalier en colimaçon :

« On a toujours le choix. Du moins croit-on l’avoir. Suis-moi, ou ne me suis-pas, qu’importe : moi, je monte. Tous ces gens qui parlent en même temps, ça me donne mal à la tête. Et je n’aime pas avoir mal à la tête. Donc je monte. »

Et sans plus de cérémonie, il disparut dans l’angle des marches. Cinq secondes plus tard, il avait atteint le palier des dortoirs et se dirigeait tranquillement vers la chambre qu’il partageait avec quatre autres troisièmes années, savourant le silence qui faisait petit à petit place au fur et à mesure de son avancée et de la réduction du brouhaha derrière lui. Il atteignit finalement la pièce tant espérée et ferma machinalement la porte derrière lui.

Quelques pas vers son lit et il se souvint soudainement que si Kath avait pris le parti de le suivre, elle ne saurait certainement pas quelle porte emprunter. Se maudissant pour son manque de jugeote apparent, il fit volte face, ouvrit la porte de la chambre à la volée et faillit percuter de plein fouet une silhouette inattendue qui semblait vouloir rentrer avec la même détermination que lui voulait sortir. L’accident avait été évité de peu…


(si tu n'avais pas envie de Kath monte à la suite de Nathan, je peux du coup dire que la silhouette appartenait  à celle d'un camarade de chambrée, hein xD)

________________________


YOU SHALL NOT PASS




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan

Je me croyais invisible et là... Quoi ? On me parle ?! | Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Poudlard :: Tours :: Salle Commune de Serdaigle-