AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Alistair Rastaban Goldstein (Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 2

Rappeltou
Statut de Sang : Pur
Baguette: 31,25 bois de Sorbier et nerf de coeur de Mayar à pointe

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alistair Rastaban Goldstein (Terminer) Mar 30 Juil - 22:00
Alistair Rastaban Goldstein
« Sexy, Naughty, Bitchy me..» (tata young)




— Âge : 16
— Surnoms : Ali. Raz pour certain.
— Année : 6 ème
— Date et lieu de naissance : 15 juillet 2005. 2h27 du matin. (Il est Cancer ascendant Taureau )Ste-Mangouste, Londres. Chambre 238.
— Statut de Sang : Pur
— Situation Sociale : Aisé
— Origines : Anglaise
— Avatar :Ian Somerhalder


— Patronus : Labrador. C’est en fait une représentation de son chien, Accio.
— Épouvantard : Sa mère
— Amortentia : L’odeur du cuir, de la pluie d’automne, des cheveux de sa petite sœur et une douce arôme qu’il ne peut définir.  Il dit que ça sent ‘la maison’ -sans jamais préciser, que la 'maison' n'est certainement pas le lieu d'habitation de ses parents!  
— Baguette Magique : Sa baguette est de bois clair, du sorbier. Elle à quelques égratignure ici et là, mais rien de profond. Il ne la nettoie pas souvent elle est donc pleine d'empreintes de doigts. Son coeur est fait d'un nerf de dragon. Probablement un Mayard à pointes vu le caractère bien tremper de la baguette. Elle mesure 31,25cm ce qui est tout de même une bonne longueur. Mais bon ce n'est pas la taille qui compte. Le vendeur lui à préciser qu'elle était tout de même étonnement sifflante.
— Familier : Aucun
— Particularité(s) : Il a peur du noir et il a le vertige... c'est deux choses pourraient le faire mourir de peur. De plus, il rencontre quelques problèmes avec sa vessie qui le trahie la nuit (Énurésie 1 à 3 fois semaine)... et il lui arrive parfois (mais rarement hein!) que se soit en plein jour. Ceci étant son plus grand secret, il fait tout pour que personne ne sache. Allant jusqu'à s'entrainer jour et nuit à lancer le sortilège d'Evanesco de manière informulé.


Positionnement par rapport à l'Intrigue
« L’enfer est pavé de bonne intentions.»


C'est dur à dire en fait. L'organisation partait d'un très bon point. Alistair est bien d'accord avec les fait que le monde sorcier doit s'ouvrir aux moldus. Il y a tant de choses que l'on peut apprendre d'eux! Mais les derniers développement lui font réaliser, que finalement le changement n'est peut-être pas une si bonne idée. Pourquoi changer quelque chose qui fonctionne si bien depuis longtemps ? Un nettoyage dans les haute sphère, oui. Un peu plus de technologie moldu dans leurs vies, oui. Mais pas ce qu'ils sont en train de faire. Les sang-pur ont toujours été là. Ils sont le nerf du monde magique. Si vous les exterminés vous risqueriez de faire disparaitre tout le monde magique... qui restera-t-il pour rappeler les traditions s'il n'y a que des nouvelles familles baignée de sang frais moldu ?


Vie de Famille
« La famille Adams! »


Et bien les Goldstein, sont une vielle famille de sang pur. Sang pur oui, mais plus par hasard que conviction. Il s'avère que tous les membres de la famille ses dernières décennies, se sont simplement rencontrés dans des soirées mondaines. Voilà pourquoi ils sont encore de sang pur. Les soirées mondaines ne rassemblant pratiquement que des sang-pur... 2 + 2 = 4! Il n'y a plus de mariage arrangé pour garder la pureté du sang chez les Goldstein depuis les années 1900. Et ils sont, encore Pur !

Les parents d'Alistair ont donc fait comme tous les autres de la famille, ils se sont rencontrés lors d'une soirée organisée par le ministère. Ils ont eu Alistair après deux ans de mariage et trois ans plus tard venais au monde Cassiopée Goldstein. Famille modèle parmi les modèles. C'est-à-dire : en publique tout le monde est heureux, merveilleux et parfait... Mais en fait les engueulades frère/soeur sont courante, maman hurle sur papa lorsqu'il ne rentre pas à temps pour le souper et papa hurle sur maman à propos du rôti d'Hippogriffe. Rien de trop grave, mais qui met tout de même un peu de vie dans une maison. Son père travail au ministère, dans un de ces bureaux politiques ennuyant... et sa mère est mère au foyer. Ils ont une jolie fortune en héritage, venant surtout des « affaire » de famille -Alistair n’y a pas encore participer cela viendra lorsque son père se sentira sur le déclin- mais préfère vivre dans une jolie maison en campagne de Londres, loin des moldus pour permettre de faire de la magie sans problème, que dans un manoir impersonnel.

Pour ce qui est des relations entre les membres alors là, il faut prendre au cas par cas ! Donc commençons.

Rastaban Goldstein. Un homme de forte stature. Tant physiquement (avec son 6 pieds 3) que psychologiquement. Cet homme c'est un peu le héros d'Ali. En plus d'être le grand-père paternel d'Alistair, il est son modèle, l'homme à qui il voudrait ressembler. Rastaban est aussi le seul autre Serpentard de la famille. Malheureusement Raz Goldstein est décédé d'un arrêt cardiaque l'année dernière. Il était marié à Ellen Wildsmith, qu'il aimait profondément. Ali ne là jamais connu, elle est morte en mettant au monde sa fille Miranda. Une grossesse à risque du, à son âge un peu avancé lors de l'accouchement. Miranda était une surprise, mais elle lui à couter la vie. Au moins il ne délaissa pas sa fille qui ressemblait tant à son Ellen adoré.

Jonathan Goldstein. C'est l'oncle d'Ali. Le petit frère de son père n'est pas vraiment un homme aimé de son neveu. Bien sûr il est gentil aimable et charmant, mais il est trop...trop! Trop aventureux, trop bagarreur, trop sportif. Trop tout. Et NON, ce n'est pas un ancien Gryffondor. Il était bel et bien un Serdaigle. Comme quoi les Serdaigles aussi ont leur spécimen fol-dingue. Il est Auror de carrière et s'il en croit les marmonnements de son père il mourra avant d'avoir atteint 50 ans! Il crit haut et fort ses opinons politiques et prend des risques incroyables dans ses missions. Par chance, il est célibataire... aucune femme n'ayant voulu rester à ses côtés plus de quatre mois!

Miranda Goldstein Whitehorn. La tante d'Ali. Elle est douce et aimante. Et surtout elle fait de délicieux gâteau! Elle a toujours été adorée par Alistair, ayant conquis le jeune homme des années auparavant, alors qu'elle n'étais elle-même qu'une enfant. Elle est mariée à un homme aimable, mais totalement dans son monde. Miranda est très jeune. Elle à peine 11 ans de plus qu'Alistair. Voilà pourquoi il s'entend si bien avec elle.

Greyson Goldstein. Le père d'Ali. Un homme qui fut jadis souriant et jovial. Des frictions avec son père l'ayant amené à se renfermer peu à peu sur lui-même. De plus, la relation entre lui et son fils n'étant vraiment pas des plus joyeuses -Ali est trop exubérant et n'est forcément pas l'héritier parfait qu'on voudrait !- Font de lui un homme plutôt sec. Il aime profondément ses enfants, mais ne sais pas comment le montrer à son fils.. Il y arrive beaucoup mieux avec sa fille.

Sarah-Ann Warrington Goldstein, mÔman comme ont dit. Elle est droite et sévère avec ses enfants. Elle n'hésite pas à hurler de ranger leurs chambres et les menaces souvent de les priver de sortie ou autres. Parfois elle les menaces même de la cuillère en bois, oubliant le fait qu'Ali a 16 ans et n'a plus peur depuis longtemps de la cuillère... Elle fait le meilleur rôtit d'Hippogriffe au monde! En fait non. C'est la pire cuisinière sur la terre, mais elle s'en tête à faire la cuisine... au plus grand désespoir de Greyson qui mange à la maison a tous les jours ! C’est une femme qui ne pense qu’à l’apparence, allant même jusqu’à briser ses enfants pour les faire entrer dans le moule de ses conventions. Ali, s'il n'a pas peur de la cuillère à une peur incontrôlable de sa mère. Elle le terrorise. Elle est folle et à bien faillit le tuer une fois, alors pourquoi ne recommencerait-elle pas ?

Finalement Cassie. Trois ans de plus jeune que lui. Elle est sa petite princesse. Elle était une enfant capricieuse, collante et pleurnicheuse (du moins à ses yeux de grand-frère)Elle était en fait du genre petite fille en adulation devant son ainé et voulait le suivre partout, jouer avec lui. Mais Ali avait déjà une personne qui prenait toute la place. Yasmine. Ce qui fait que la gamine n'appréciait pas vraiment la meilleure amie de son frère. Mais quand la jeune Knight n'était pas là elle accédait à la place de compagne de jeu. Ils n'étaient pas vraiment proches lors de la tendre enfance. Mais quand Alistair perdit de vu Yasmine, c'est elle, petite fille d'à peine 6 ans, qui dû soutenir son grand-frère éploré. Maintenant ils sont, comme les deux doigts de la main. Gare à celui qui fera mal à la prunelle de ses yeux!


Anthony Goldstein : C'est un personnage de la Saga. Il serait en fait le cousin de Greyson Goldstein. Lui il n'est pas de sang pur, mais mêlé... Comme rien n'est préciser dans son histoire par J.K.R, j'ai pris la liberté de faire en sorte que sa mère soit une née-Moldue et son père un sang-pur. Ali n'as pas plus de liens avec lui que ça. Ils doivent se croisée dans les grandes réunions mais sans plus.



Apparence Physique
« I'm too sexy for... » (Right Said Fred)


Au premier abord on voit tout de suite qu'il est anglais. Pas de doute possible. Il est plutôt grand, 6 pieds - 2 pouces(1m88) et il est longiligne. C'est-à-dire pas vraiment musclé et tout en longueur ! En fait, ça lui confère une allure de perche! Comme si ce n’était pas assez, pour encore plus accentuer son anglicisme, il a un teint très pale. Blanchâtre de porcelaine comme ont dit... ouais bien, à cause de ça il pouvait presque se faire passer pour un vampire ! Et puis ses cheveux noirs, ils n'aident pas du tout hein ! Ils accentuent l’effet pâle de sa peau! Mais il les aime bien quand même, ses cheveux. Ils sont cool. Noir et raide comme des piquets, mais surtout ils avaient une coupe classe : avec des mèches en pointes, pas vraiment égales... et avec un beau dégradé... Ok, dit comme ça, il fait princesse, qui ne pense a rien de plus que ses cheveux... détrompez-vous! Il n'est pas comme ça. C’est juste que ses cheveux c'est le truc qu'il préfère chez lui. Avec ses yeux, qui sont d'un bleu vraiment étrange. Très perçant. Ce sont les yeux de son grand-père... comme ses cheveux d'ailleurs.

Mais bon outre les trucs qui viennent de grand-père, il a des choses à lui seul! Comme une bouche qui s'étire en sourire ironique –très souvent- ou des oreilles un peu pointues...mais qui veut entendre parler d'oreilles dites-moi ? Sinon il y a quelques cicatrices à gauche ou à droites...rien de vraiment intéressant ! Sauf une. Elle à une forme de « C » et elle est située sur l'épaule droit... Il devait avoir 6 ans lorsqu'il se l'était fait en tombant alors qu'il courait vers la maison pour le souper. Qu'est-ce qu'il avait pleuré cette fois là! Il y avait du sang partout! L'hécatombe! Et son père qui recevait de la visite... Merlin! Il était resté presqu'une heure à sangloter au côté de Yasmine.

Ah oui... il y a aussi ce truc vraiment laid là, vous savez quand le deuxième orteil est plus long que le gros ? Ouais...et bien il ne l’a pas ! Non mais vous pensiez quoi? Qu'il avait les orteils difformes ! Franchement. Par contre il a un tatouage. Un serpent. Non pas un truc laid comme la marque des ténèbres! Un joli serpent vert et violet, enrouler sur lui même dans de jolies formes classe...sur son omoplate gauche.

En matière d’habillement, il est très... étrange. Parfois la robe typique sorcière de haute couture, parfois un pantalon et un t-shirt moldu trouver dans une escapade à Londres. Il mélange les styles en fonction de ses humeurs. Mais attention! JAMAIS il ne mettrait un truc qui le ferait passer pour un punk ou un moldu des bas quartiers! Il tient à son image voyez-vous! Mr aime être à la mode! Il est fier de sa personne et il ne va pas allez se mettre un truc qui lui fera ressembler à rien!


Caractère
« La folie, ne porte pas qu'à tuer... » (Proverbe populaire)


L'Alistair non-commun d'Angleterre, c'est un gars d'action. OK. Ce n'est pas vraiment un gars d'action. Il n'aime pas les bagarre et encore moins les sports. Non en fait, les sports il aime -surtout le quidditch- mais il n'aime pas y participer ayant un fort vertige. Enfin bref quand on dit que c'est un gars d'action c'est qu'il n'aime pas parler pour ne rien dire et encore moins passer une soirée sans faire quoique se soit. Il doit toujours faire une activité... même si l'activité en question, c'est de traduire 45 pages de formule Arithmentique... (et donc ennuyant à mourir!) Il adore les fêtes. Pas celle ennuyante du ministère là! Non, celles qui bougent, celles qui sont organisées en secret dans les salles communes de Poudlard. La musique qui vous déchire le tympan et l'alcool à flot...génial. Il n'y va pas pour boire lui-même nooon, mais plutôt pour regarder ses condisciples s'enivrer jusqu'à devenir ridicule! Rien de plus amusant! En fait, il ne participe pas vraiment aux fêtes. il s'installe dans un coin sombre de la salle commune pour mieux observer. Il est quelqu'un de très observateur et on l'oublie facilement lorsqu'il le veut. Et là, gare à vous! Parce qu'il enregistre tous les évènements dans son cerveau. Toutes paroles, toutes actions peuvent toujours servir plus tard pour un brin de chantage.

Mais bon il n'y a pas que ça dans sa vie. Il est aussi quelqu'un de très ambitieux, il n’a pas été répartit à Serpentard pour rien... Ouais bon il ne veut pas devenir ministre de la magie non plus... juste directeur du département des mystères! Quoique... Nah! Il est une personne très fière, il ne faut pas aller le titiller trop longtemps, car il risquerait de... bouder! C'est qu'il est un peu susceptible et soupe-au-lait... Et rien, RIEN! N'est plus important que sa petite soeur, il est d'une loyauté sans borne... mais juste envers sa soeur parce qu'il sait qu’ELLE jamais elle ne le trahira. Il y avait bien, jadis une autre personne a qui il vouait une loyauté sans borne… mais Yasmine et lui n’ont plus vraiment eu de contact depuis près de 10 ans. Pour les autres, ne vous méprenez pas. Il pourra se montrer aimable et charmant, mais sauvera sa peau bien avant la vôtre. Comme dit précédemment, il n'est loyal qu'envers sa sœur. Donc vous voilà prévenu, pas touche à sa soeur ! Sinon vous aurez la colère des dieux après vous... ou pas ce n'est quand même pas un dieu juste un sorcier tout de même assez imaginatif en sortilège... je dis cela moi, mais je ne dis rien.

Mais tout cela, c'est en grande partie illusion. Alistair à l'air d'un homme sur de lui et charmeur. Ali à l'air du gars que rien n'effleure. C'est faux. Ceci est un joli masque, forgé au fil des ans. Alistair est fragile. Extrêmement fragile. La séparation drastique d'avec sa seule amie enfant lui a été plus nocive que prévu. Il s'était attaché au cours de son enfance à Yasmine. Énormément. C'était pratiquement une fusion là! Et la séparation fut brutale et soudaine. Laissant le jeune Ali, âgé d'à peine neuf ans sans son repaire habituel. Il s'est senti trahis par ses parents, avec qui la relation n'a plus jamais été la même. Il a subit une forme de traumatisme, l'empêchant de se lier à nouveau. Et il ne peut pas avoir de relation stable. Il ne s'attache pas. Le manque de Yas, a créer aussi une carence en affection terriblement grande. Il recherche l'affection partout où il peut la trouver. Surtout dans les rapports sexuels. Il a ainsi développé une vie sexuelle assez débridée, sans réelle attachement et surtout avec n'importe qui tout sexe confondu. Il prend l'affection de n'importe qui, prêt à lui en donner. Il recherche les contacts physiques lorsqu'il est vulnérable. Mais, il ne se crée pas vraiment de lien.

Il ne montrera pas sa vulnérabilité non plus. Du moins pas volontairement. Il se pourrait qu'un jour vous soyez assez chanceux pour le voir dans un moment vulnérable. Si cela se produit faites très attention. Il est comme une bombe prête à exploser. Un commentaire de trop et vous pourriez le briser en deux. Rare sont ceux qui l'ont vu dans cet état, il a plus l'habitude de se cacher dans un trou lors de ses moments. Mais parfois c'est incontrôlable, un mot ou un évènement lui faire perdre ses barrières habituelles. Barrière qui sont formées de sarcasme et de saloperie. Ali, c’est le petit con qui est toujours derrière vous à commenter le moindre de vos faux pas. C’est celui qui attend dans l’ombre la moindre histoire croustillante dont il pourra se servir plus tard. Et il est dangereux. Plus dangereux pour votre psychologie que votre physique. Car il n’est pas vraiment violent, seulement il est instable. Et son instabilité se traduit souvent par des actes méchants et gratuits. Il vous brisera psychologiquement en trois mots si l'envie lui prend... et il le fera en souriant. Pour lui c'est presque, une jouissance...


Niveaux
« Qui a eu cette idée folle, d'un jour inventer l'école ? » (comptine d'enfant)


Les niveaux de personnages. Merci de les compléter dûment et de ne pas abuser. Il s'agit de vos résultats scolaires en général, ceux des BUSEs si vous êtes en sixième ou septième année.
Veillez à équilibrer vos résultats, nous n'acceptons pas de personnages 'bons partout' - et souvenez vous que A n'est pas une mauvaise note.
Pour les options, veillez à consulter les emplois du temps ; en effet, vous ne pouvez en avoir que trois au maximum, et certaines se chevauchent (et sont donc incompatibles).

Matières obligatoires :
Astronomie →  A
Défense Contre les Forces du Mal → A
Sorts & Enchantements → EE
Métamorphose → O
Histoire de la Magie → D
Potions → EE
Botanique → EE
Vol → T

Options :
Soins aux Créatures Magiques →
Etude des Runes → O
Etude des Moldus → A
Arithmancie → O
Divination →



L'Histoire d'une Vie
« Once upon a time... »


La petite vie d'Alistair Goldstein, certains diront qu'elle commence le 15 juillet 2005, a 2h27 du matin dans la chambre 238 du service de maternité de Ste-Mangouste. Mais en fait non. Elle commence beaucoup plus tôt. Pour bien cerner Ali, il faut cerner sa famille. Transportons-nous alors en juillet 1979. C'est en ce mois relativement chaud, que fut célébré un mariage de sang pur. Pas un de ses mariages arranger, non un vrai de vrai. Rastaban Charly Goldstein pris pour épouse sa tendre Ellen Mary Wildsmith. Une belle fête fut organisée et on en parla longtemps. Rastaban et Ellen c'étaient rencontrés au ministère lors du bal de la nouvelle année 1979. Tout de suite se fut le coup de foudre. Et puisqu'aucune de leurs familles respectives trouva à redire, ils se marièrent l'année qui suivi.

Ils ont eu ce que l'on appelle un mariage prospère. Grayson Goldstein, fils ainé du couple naquit le 27 janvier 1981... Oh! Comme les langues ont parlé! Ils parlèrent de mariage de convenance et autre chose du genre... même certain ont jusqu'a été dire que Grayson n'était pas le fils de Rastaban! Mais il l'était bel et bien. Pas de doute là-dessus. Et les langues arrêtèrent de parler d'eux-mêmes lorsqu'ils virent que rien ne semblais ébranler le couple. Le 6 octobre 1984, Jonathan vint agrandir la famille Goldstein. Une parfaite petite famille de sang-pur, établi a Stornoway dans une maison bâtit spécialement pour eux. Rien ne troubla leur petite vie tranquille. Tout était parfait... trop surement. Le 18 août 1994 fut une journée autant de joie que d'horreur. La petite Miranda Goldstein prit son premier souffle alors que sa mère rendait son dernier. La grossesse d'Ellen était à risque vu son âge mais elle avait voulu la poursuive tout de même. Ce jour-là, le monde de Rastaban Goldstein s'effondra. Il perdit la moitié de son âme.

La petite Miranda fut élevé par son père, qui refusait de laisser la dernière chose que son amour avait laissé en ce monde a des nourrisses ou des gouvernantes. Il fit de son mieux, malgré les on dit et les convenances de l'époque. Les frères ainés de la petite furent mis à la tâche aussi. Doucement le deuil s'installa puis, partit. Jamais Ellen ne fut oubliée par contre. Elle vivait dans chaque rire de sa fille.

Les années passèrent et 2002 arriva. Vous me direz mais qu'est-ce qui se passe en 2002 ??? Très simple Grayson, alors âgé de 21 ans demanda en mariage Sarah-Ann Warrington, 20 ans. Ils se connaissent depuis des années, étant tous les deux, membres de la maison de Serdaigle lors de leurs études à Poudlard, mais c'était revue dans le cadre d'une réception. Sarah-Ann répondit oui, au grand damne de ses parents. Les Warrington étaient des pro sangs pur et ne voulaient pas que leur fille aille s'acoquiner avec des gens, bien que de sang pur aussi, qui voyaient en les moldus et sang-mêlé leur égaux. Sarah-Ann leva le nez et claqua la porte de chez ses parents. Les laissant eux et son frère avec leurs sombres idées. Elle n'eut plus de contact avec eux depuis lors. Le mariage, célébré le 10 mai 2003, fut moins grandiose que celui de Rastaban et Ellen, mais il fut tout aussi rempli d'amour. Un amour peut-être moins démonstratif que ses derniers mais présent tout de même. Sarah-Ann ayant été élevé dans la tradition et Grayson ayant perdu sa mère, tout deux ont quelque difficulté à montrer leurs sentiments. Et c'est ce qui nous emmène près de deux ans plus tard, le 15 juillet 2005 à 2h27 du matin dans la chambre 238 du service de maternité de Ste-Mangouste au moment ou un petit garçon poussait son premier cri.

Rose, friper et marbré de bleu, la petite chose hurlant de toute la force de ses petits poumon déstabilisa Greyson Goldstein qui ne put que sourire devant la force et l'envie de vivre de son fils. Alistair qu'il murmura en regardant son épouse épuisée. Il ne savait pas trop d'où ça venait, vu que le garçon devait s'appeler Rastaban, comme son père, mais ça lui était venu comme ça. Il serait donc Alistair Rastaban Goldstein. L'infirmière lui arracha presque l'enfant des bras pour aller lui faire ses soins, lui promettant de le ramener rapidement. Sarah-Ann avait à peine posé les yeux sur lui, mais elle était trop épuiser. L'accouchement fut difficile et elle se laissa enfin dormir. Une fois le nouveau-né propre et nourris, il put s'endormir dans les bras de son père qui jurait de toujours tout faire pour le rendre heureux... il n'aurait pas pu faire de pire promesse. Mais ça, alors qu'il glissait entre les bras du nourrisson un dragon de peluche, bleu, il ne pouvait pas le savoir.

2006. Alistair était un bébé somme tout facile à vivre. Pas de hurlements intempestifs ou de maladie étrange. De nature plutôt calme il grandissait bien. Bon ok. Il n'était pas toujours calme! Faisait ses dents sur la baguette de son père, apprenait à parler en babillant à propos des gaffes de sa mère et apprenait à marcher en voulant voler les cookies de l'elfe de maison. Mais c'était un bambin doux et affectueux. Recherchant sans cesse l'affection des autres en particulier du chef de famille, Rastaban Goldstein. Chef de famille, auquel il ressemblait étrangement. Même cheveux, même yeux... et même caractère! Une espèce de mini-Raz. Un clone de son grand-père. Il pouvait passer des heures à baver sur les robes de luxe de son grand-père sans jamais vouloir redescendre des bras forts et protecteur du vieux Goldstein.

2007. Alistair était passé de bébé émerveillé et calme à bambin curieux. Il touchait à tout. Il restait tout de même un naturel calme. Se faisant souvent oublier pour mieux observer. Il comprit bien vite que lorsqu'on fait à peine de bruit les gens ont tendance à oublier notre présence. Vers la fin de cette année là, un événement marqua sa vie. Une rencontre fracassante qui définirait toute son existence... mais ça, il ne pouvait pas le savoir. C'est pourquoi il se contenta de sucer son pouce avec attention la main serrée sur la queue de Jelly lorsque sa mère prononça les mots suivants : « Alistair, je te présente Yasmine Knight. Elle restera avec toi dans la nursery. Soyez sage. »

2008. Les mois passait. Et Alistair grandissait. Il voyait souvent Yasmine, avec qui finalement il s'entendait bien. Partageait son lit pour la sieste et ses cookies pour les collations. Une amitié simple mais sincère. C'est en Avril cette année là, que le monde d'Ali fut encore une fois chamboulé par une nouvelle personne. Encore une fois il ne pouvait pas savoir a qu'elle point cette personne sera importante pour le futur. Cassiopée Goldstein vint au monde le 12 avril. Ali pour sa part se demandais bien pourquoi ses parents étaient en pâmoison devant cette petite chose braillarde qui ne savait absolument rien faire d'autre que dormir. Il préférait la compagnie de Yasmine, qui elle, elle pouvait parler!

2009-2011. Rien ne semblait bousculer l'univers bien huilé d'Alistair. Presque tous les jours il voyait Yasmine. Faisait sa sieste avec elle, inventait des jeux ou restait juste la, à la regarder dessiner. Rien si ce n'est que la petite chose braillarde qui ne savait rien faire s'était transformée en une petite chose braillarde ET collante. Cassiopée les suivaient partout dans l'espoir de se voir accorder un peu d'attention. Et Ali, tout à son amitié pour Yasmine ne voulais pas jouer avec le bébé pleurnicheur qu'était sa petite soeur. La repoussant encore et encore a chaque jour que merlin faisait. Parfois, lorsque Yasmine n'était pas là il se laissait attendrir un peu et jouait avec elle pour le plus grand bonheur de la fillette... mais dès que les cheveux noirs et le cahier a dessin de la jeune Knight pointait le bout de son nez, Ali abandonnait tout. Yasmine était un peu comme le centre de son univers.

2012. Cette année là, le petit Alistair eu une révélation. Cette année là, Miranda mariait Devon devant tout le gratin des sang-pur. Et le gamin alors âgé de 6 ans demanda à son père, pourquoi sa tante se mariait. Greyson embarrasser de parler d'amour à son garçon, lui sortit l'explication conventionnelle. « On fait un mariage, Alistair, parce qu'il faut perpétuer le nom. On prend une femme de bonne famille avec une bonne éducation qui nous permettra de garder une saine lignée. » Le petit garçon médita quelques secondes et courut voir sa meilleure amie qui était plus loin. Avec le plus grand sérieux au monde il lui dit : « Quand on sera grand, on se mariera. Père dit qu'il faut PER-PÉ-TU-É la lignée... je sais pas trop c'est quoi, mais il faut marié, une fille de bonne famille avec des bonnes manières. Et vu que je veux pas être avec Eleanora Flint parce que tu es 100 fois plus marrante ben on se mariera. » Il s'était fait répondre, un simple « d'accords » auquel il répondit par un baiser sur la joue pour sceller leurs "fiançailles".

2013-2015. Rien de nouveau, sous le soleil britannique. Ali et Yas s'entende à merveille, passe tout leurs temps ensemble et commence à rêver de Poudlard. Bien sûr un drame devait les perturber... Les parents de Yasmine qui se font assassiner ce n'est pas rien! Malgré que l'humeur de la jeune fille se soit assombrie dramatiquement -quoi de plus normal?-, Ali reste près d'elle. Pour le meilleur et pour le pire qu'il disait en blaguant a moitié. Pendant ce temps, Cassiopée surnommé Cass-Pied par son frère, joue seule en les regardant. Attendant avec impatience les moments ou la jeune Knight ne serait pas dans les parages. Ce qu'elle ne savait pas c'est qu'elle allait très bientôt regrettée, avoir souhaité avoir son frère un peu plus pour elle.

5 mai 2015. Cette journée devait être une des plus belles et importantes dans la vie de Yasmine. Et Ali était fier qu'elle se passe chez lui. Le onzième anniversaire de sa meilleure amie. Une date importante dans la vie d'un sorcier. L'anniversaire qui annonçait l'entrée à Poudlard imminente. La journée se déroulait parfaitement. Le printemps était en place, les feuilles bourgeonnaient et deux enfants profitaient du temps sous un arbre. Yasmine montrait sa dernière oeuvre en date à un Alistair en admiration quand les éclats de voix se firent entendre. Des insultes, des cris et des menaces. Puis d'un seul coup, l'imposant grand-père de Yasmine qui apparait. Suivi de Rastaban Goldstein qui semblait paniqué. À peine, ce dernier eu-t-il le temps de souffler : « Théodore, je vous en pris! Ne leur faites pas ça! » que le dénommer empoignait fermement le bras de sa petite fille et transplantait avec. Alistair resta un instant interdit, un dessin dans les mains regardant l'endroit ou se trouvait Yasmine l'instant d'avant. Ce fut la dernière fois qu'il vit sa meilleure amie. Une sombre histoire de mangemort et de mauvaises influences.

À partir de cet instant la vie d'Alistair Goldstein pris un tournant inattendu. On s'attend bien sûr qu'un enfant qui perd sa meilleure amie pleure, cris et hurle. Mais au point d'Alistair ? C'est rare. Lorsqu'il su que Yasmine était partie pour ne pas revenir, il hurla. À s'en casser la voix. Pleurant toutes les larmes de son corps, beuglant avec toute la rage des désespoirs. Il avait l'impression de tomber dans un puits sans fond, un gouffre noir et oppressant. Il n'arrivait plus à rien géré. C'était un choc trop grand à encaisser. Des jours durant, il ne fit que pleurer. Dans sa chambre, dans les bras de papy Raz, dans le salon, dehors. Partout. Des sanglots déchirant et lourd. Le petit garçon n'avait pratiquement pas le temps de respirer. Même la nuit, dans son sommeil il continuait de verser des larmes de désespoir. N'importe quel parent censé se serait rendu compte d'un problème majeur. Que ce n'était pas normal pour un enfant d'agir ainsi. Ils auraient rappelé les Knight et se seraient excusés et tout serais redevenu normal. Mais les Goldstein étaient des sang-pur et donc pratiquement incapable de piler sur leur orgueil. C'est donc sous l'œil accabler de Rastaban que Sarah-Ann prononça les paroles qui achevèrent de briser son fils ainé. "Tu ne reverras plus Yasmine Knight, fait toi à l'idée et arrête de pleurer." Au lieu du résultat escompté, Alistair s'effondra. Voyant tout espoir disparaitre, il se mit à pleurer de plus belle. Tremblant, les yeux vagues, ne sachant qu'hurler et répéter le prénom de Yasmine.

Un professionnel de la santé aurais dit : Choc Nerveux. Chez un enfant de cet âge c'est très dangereux. Un suivi est important à faire et l'enfant ne doit pas être laissé à lui-même. Mais il aurait fallu pour ça qu'Ali voit un professionnel de la santé. Au lieu de cela, sa mère excellente en potion lui concocta philtre de paix sur philtre de paix. Faisant entrer peu à peu Ali dans un autre monde. Un philtre de paix ne doit pas être donné à la légère. C'est une potion réglementé à cause du risque d'empoisonnement à long terme... Sarah-Ann s'en fichait. Tout ce qu'elle voulait c'était que son fils arrête de hurler à s'en décrocher la voix. Au bout d'une semaine Alistair tomba dans un sommeil profond. Réaction due, à une surdose de philtre de paix. Sa mère voyant là, une solution de choix! Car même sous philtre, Ali continuait de pleurer...en silence, oui, mais il pleurait tout de même. En dormant il ne le faisait plus. Donc chaque fois qu'il se réveillait soit environ une fois toutes les 24h et qu'il recommençait à pleurer doucement, murmurant le prénom de Yasmine, Mme Goldstein se dépêchait de faire les soins de base sur Alistair de le faire avaler une soupe et de lui refiler une autre dose de Philtre de paix. Un mois durant, ce manège se continua. Sarah-Ann empoisonnant un peu plus son fils chaque jour, espérant lui faire oublier la jeune Knight.

Un jour de Juin, la routine changea. Un détail qui pourrait paraitre insignifiant. Une toute petite fille, d'à peine 6 ans, qui passe la porte de la chambre de son frère. Cassiopée était entrée dans la chambre alors qu'Ali venait de se réveiller d'une autre de ses séquences. Le jeune garçon pleurait doucement, comme à son habitude. Mais au travers de ses larmes il vit celle qu'il avait toujours repoussée venir s'installer à ses côtés. Comme ça. Sans rien dire. Un long moment pendant lequel Alistair remarqua l'ironie du sort. Celle qui fut rejetée par la faute de Yasmine consolant sa perte... Un rire, sans joie et mêler de larme sortie des lèvres d'Ali. Il prit, sa petite sœur entre ses bras, comme si elle était une bouée de sauvetage, ce qu'elle était en fait. La mère entra à ce moment-là. Elle vit dans le rire de son fils un changement positif et arrêta son traitement. Retournant à son train-train quotidien, sans se préoccuper du fait qu'Alistair n'était visiblement pas sorti du gouffre. La tâche de guérir Alistair, revint à une simple gamine, une enfant qui ne comprenait probablement pas ce qui arrivait à son frère. Mais qui fit de son mieux pour l'aider.

Juin 2015-Aout 2015. Ali ne parlait toujours pas, ne vivait pas non plus. Cassie le déplaçait d'un endroit à l'autre dans la maison, il la suivait comme un automate. Une poupée grandeur nature. Sa sœur le faisait manger, lui disait de se laver, de s'habiller... Elle qui n'avait que 6 ans dû grandir psychologiquement rapidement pour venir en aide à son frère. Greyson trouvait la réaction de son fils exagérer, mais ne dit rien, le laissant revenir à lui. Sarah-Ann pinçait les lèvres et essayait de cacher l'état d'Ali aux autres familles. Pour sa part, le jeune garçon avait arrêté de supplier pour le retour de Yasmine. Il ne pleurait plus, ne criait plus et ne murmurait plus le nom de sa meilleure amie non plus. Deux mois sans qu'aucune parole ne passe ses lèvres. Puis un matin de la fin Aout, un seul mot. Adresser à sa sœur. « Merci » Tout simplement. Il recommença à vivre doucement. Mais le petit Alistair que tous connaissait était mort. L'enfant qu'il était devenu était amer et froid. Sauf avec Cassiopée et Anthony. Au fond de son cœur il nourrissait un désir de vengeance contre ses parents. Il enferma ses émotions à double tour et les seuls qui y eurent accès furent sa sœur et son grand-père.

2016. La rentrée a Poudlard. Un second souffle. Loin de la maison Ali pu souffler un peu. Échangeant des lettres à la vitesse de la lumière avec sa sœur de qui il était devenu extrêmement proche. La seule chose qui le désolait : Yasmine. Il le savait elle était dans le même établissement que lui. Mais l'ordre avait été très clair. Pour la première fois en plus d'un an sa mère prononça le prénom de la jeune fille. « Alistair tu vas à Poudlard, fait honneur à ta famille et ne t'avise surtout pas de t'approcher de Yasmine Knight! » Et Ali, comme un bon fils de sang pur accepta. Il n'y pouvait rien! Ses parents l'auraient sur par d'autre sang pur sinon. Il resta donc seul dans son coin. Ne voulant pas se lier avec personne. La maison Serpentard lui ouvrit grand ses bras froids et sans émotions. La peur de l'abandon tellement forte en lui qu'il préférait ne plus se lier avec personne. Il se fondit donc dans l'ombre développant son don pour disparaitre de la vu des autres. Il apprit de nombreuses choses compromettantes de cette manière! Mais il se fit un ennemi aussi. Un être abject de sang-pur qui pense que le monde lui appartient! Ali se tient le plus éloigné possible, mais les rivalités demeurent.

2019-2021 Les années passent, Ali devient un jeune homme. Son manque flagrant d'affection se fait ressentir dans les gestes qu'il a envers sa sœur. C'est un garçon avide de câlins et de contact physique. Pour compenser aussi, il se met à avoir une vie de débauche débridé qui fait sourciller son père. Mais depuis des années Ali ne l'écoute plus. Enchaînant les filles et les histoires d'une nuit, Ali se perd dans le sexe. Pas juste les filles même les garçons aussi. Il prend quiconque veut bien, de lui. L'affection qu'il prend lors de ses nuits lui permet de ne pas ressentir en permanence ce trou béant dans sa poitrine. Aucun de ses partenaires n'a par contre accès à son cœur ou ses pensées. Ali est une forteresse bien gardée. Plus personne n'y a accès en fait, sauf Cassie, Papy Raz…  La mort Rastaban Goldstein n'aide pas du tout. Grand-père qui a pratiquement tout légué à Ali, laissant qu’une petite partie de la fortune familiale à son fils ainé. En fait il a donné à Alistair ce qui revenait de droit à Greyson. C’était dans un sens un dernier affront fait à son fils, pour lui rappeler encore une fois à quel point il à été déçu de ses agissements envers ses deux enfants.

Se renfermant encore un peu plus sur lui-même. Il semble destiner à n'être qu'un coureur de jupons avide d'affection et amer de la vie qui se fait passer pour un bon vivant... À moins que...


Derrière l'Écran
«Me, myself and all those who are in my head!»


— Pseudo : Appeler moi Ali XD Depuis le temps que je le joue, je réponds quand j'entends 'Ali' ^^
— Âge : 23 ans
— Région : Québec, Rimouski
— Personnage inventé, PV ou scénario ?: Inventé, mais affilié à un personnage de la saga.
— Multicompte ? Non
— Comment nous as-tu trouvés ? Morgane Sutcliff
— Quelque chose à ajouter ? J'aime bien le design! Ali étant un perso que j'utilise sur un autre forum, il se pourrait que des erreurs de temps se glisse dans ma fiche. De plus le Grand-père s’appelle à la base Anthony ou Papy Tony là aussi il risque d'y avoir des coquilles. ( Il a 22 ans sur l'autre forum... et est le père d'Anthony Goldstein ^^)
— Code du Règlement :Finite Incantatem

avatar

Messages : 324

Rappeltou
Statut de Sang : Sang Mêlé
Baguette: Bois de Sycomore, ventricule de coeur de dragon, 34,6cm, plutôt rigide

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alistair Rastaban Goldstein (Terminer) Mer 31 Juil - 19:23
Bonsoir, bonsoir ! (ou bonjour quand tu liras...)

Hum, nous n'avons pas mis de message sur le panneau d'administration parce que ça faisait un certain temps que plus aucun membre ne venait, et nous n'avons mis qu'un message dans le flood... mais bon, plutôt que de te laisser attendre des lustres que quelqu'un te valide : le forum n'est plus en activité.

On l'a laissé en ligne pour les membres, parce qu'on aime pas non plus couper l'accès aux rps, mais il n'y aura plus de validation et pas de partenaire de jeu...

Navrée de cette négligence de notre part, et que tu aies perdu des heures sur ta fiche...

Bonne continuation quand même pour la suite Smile

________________________

Spoiler:
 

avatar

Messages : 2

Rappeltou
Statut de Sang : Pur
Baguette: 31,25 bois de Sorbier et nerf de coeur de Mayar à pointe

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alistair Rastaban Goldstein (Terminer) Mer 31 Juil - 19:41
Oh dommage! Il avait l'air bien le forum! Je me met en quête d'un autre alors!

Ce n'est pas grave pour la fiche, je l'ai fait en 15 minutes top chrono (J'ai juste recopier ma fiche originel)




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alistair Rastaban Goldstein (Terminer)

Alistair Rastaban Goldstein (Terminer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Sorcerers' Tales :: Préambule :: Cérémonie de la Répartition-